Enerzine

La technologie de pontons solaires flottants s’exporte aux USA

Partagez l'article

Afin de répondre à une contrainte de compétitivité et d’indisponibilité de terrains aménageables sur de grandes surfaces, la société française Poralu Marine a procédé à l’installation de pontons solaires flottants, à Canoe Brook dans le New Jersey.

Confié à Eneractive Solutions, une compagnie d’ingénierie spécialisée dans les solutions énergétiques, ce projet pilote porte sur la création et la mise en œuvre d’un système solaire flottant ‘rentable’ de 112 kWh sur le réservoir de Canoe Brook, situé à environ 25 km de New York.

Cette installation solaire qui devrait générer annuellement 136.000 kWh d’énergie permettra à l’usine de traitement d’eau d’alimenter environ 78.000 foyers des comtés de l’Essec, l’Union, Morris et Somerset en traitant environ 152 millions de litres d’eau par jour.

Poralu Marine s’est vu confier l’ingénierie de la partie flottante, l’interface avec les supports des panneaux photovoltaïques et l’ancrage sur le système SEAFLEX. L’étude personnalisée et la solution complète déployée devaient répondre à un cahier des charges très précis incluant l’ensemble des contraintes techniques et financières pour produire une électricité renouvelable à un coût compétitif :

  • Prise en compte de l’installation de panneaux solaires avec une haute stabilité de la plate-forme ;
  • Longévité de l’ensemble de la structure et entretien minimum dans un environnement contraignant (formation de glace durant les périodes hivernales) ;
  • Adaptation du coût de la structure flottante et de son ancrage pour l’inscrire dans le budget de faisabilité prédéfini ;
  • Réduction au minimum des prestations de maintenance pour un meilleur retour sur investissement ;

La plate-forme solaire, composée d’une structure pontonnière flottante sur laquelle sont fixés les panneaux photovoltaïques, est installée sur un système d’ancrage SEAFLEX. Cette technologie suédoise permet un ancrage élastique non égalé dans sa capacité à stabiliser les structures flottantes soumises à de très fortes variations de niveaux d’eaux. Selon Poralu Marine, il offre aussi l’avantage d’une longue durée de vie tout en nécessitant une maintenance à minima et en respectant l’ensemble des standards de protection de l’environnement.

En structure aluminium, soutenue par des flotteurs en polyéthylène capables de flotter en toute circonstance (crevaison), les pontons flottants sont recouverts du platelage ECOSTYLE, produit conçu en matériaux écologiques (polypropylène 100% recyclable). Par ailleurs, la plate-forme est conçue pour laisser passer une grande partie de la lumière solaire et donc assurer la vie de la flore et de la faune aquatiques.

La conception des panneaux solaires et de leurs supports a été prise en charge par un fournisseur américain.

Installée dans une région soumise à des conditions météorologiques parfois difficiles, la plate-forme solaire a été très rapidement mise à l’épreuve avec le passage de l’ouragan Irène en août 2011, sans aucun dommage a précisé la société française basée à Port (Ain).


Partagez l'article

 



    Articles connexes

    Poster un Commentaire

    4 Commentaires sur "La technologie de pontons solaires flottants s’exporte aux USA"

    Me notifier des
    avatar
    Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
    Pastilleverte
    Invité

    mais… respect de tous les impacts environnementaux, je veux bien, mais quid de la lumière qui ne parvient plus (ou moins) dans l’eau en-dessous de la plate-forme PV ?

    chelya
    Invité

    Par ailleurs, la plate-forme est conçue pour laisser passer une grande partie de la lumière solaire et donc assurer la vie de la flore et de la faune aquatiques. c’est comme le Port-Salut…

    Pastilleverte
    Invité

    donc « une partie de la lumièr » est suffisant pour ne pas mettre en péril la vie aquatique ? Et l’autre partie est suffisante pour produire des quantités raisonnables d’énergie ? Finalement c’est comme une centrale à cycle combiné, que des avantages ! La même structure flottante, sans PV mais avec des panneaux peints en blanc, positionnée dans le grand Nord ne seraitelle pas une solution d’inginierie somme toute bon marché pour accroitre l’albedo et par là contrecarrer le réchauffement climatique (enfin, en été, parce qu’en hiver, le soleil n’atteint pas beaucoup la urface de la mer dans l’Arctique) ?

    Tech
    Invité

    l’article parle d’une installation situé sur un plan d’eau et d’une usine de traitement de l’eau. au vu de l’évolution des besoins en eau , il me parait judicieux d’être capable de bénéficier d’une énergie locale en cas de panne réseau, et ainsi d’assurer un approvisionnement en eau traitée.

    wpDiscuz