La technologie du disjoncteur haute tension à courant continu au point

Alstom vient de terminer, avec succès, les tests de son prototype de disjoncteur courant continu haute tension et confirme ainsi les résultats de ses recherches, menées avec le gestionnaire du Réseau de Transport d’Electricité (RTE).

La dernière série d’essais* a consisté à reproduire des conditions qui s’apparentent aux contraintes réelles d’exploitation d’un réseau de transport électrique en courant continu à haute tension.

Cette nouvelle série d’essais simulant des conditions réelles d’exploitation, complète les résultats déjà positifs enregistrés sur le prototype au centre d’essai de Villeurbanne en mars dernier. L’avancée majeure a consisté à valider le comportement de l’équipement dans les conditions réelles d’exploitation, à un haut niveau de tension nécessaire au transport de l’électricité sur de longues distances.

Pour Alstom, les tests ont notamment démontré "la tenue de la structure au choc de foudre standard, à des courants transitoires dépassant les 10 kilo Ampères, aux échauffements dus au courant permanent et au courant de surcharge".

La technologie du disjoncteur haute tension à courant continu

Le courant interrompu lors des tests s’élève à plus de 5.200 Ampères avec une tension à la coupure culminant à plus de 160 kilo Volts. La coupure et l’extinction totale du courant sur le réseau ont été réalisées en moins de 5.5 millisecondes, signant ainsi la fin de l’étape la plus difficile de la mission du disjoncteur.

Le disjoncteur est une pièce majeure de la protection d’un réseau électrique en cas de court-circuit. Bien maîtrisé pour les réseaux à courant alternatif, il exige le développement d’une technologie radicalement nouvelle dans le cas du courant continu. Or le courant continu est de plus en plus utilisé par les opérateurs de réseau pour garantir l’efficacité du transport d’électricité sur de longues distances ou pour stabiliser le réseau dans le cadre d’une alimentation croissante en électricité d’origine renouvelable et intermittente.

"Avec près de 4% de son chiffre d’affaires annuel investi en R&D chaque année, 1200 ingénieurs experts et 34 centres de technologie et de recherche répartis dans le monde, Alstom Grid dispose des compétences et des moyens requis pour se placer à la pointe de la technologie du secteur de la transmission d’électricité. Le prototype en cours de développement est une pièce technologique majeure pour le déploiement des réseaux maillés en courant continu. Il va permettre d’accroître considérablement la part des énergies renouvelables dans les réseaux" a déclaré Stephan Lelaidier, Vice President R&D d’Alstom Grid.

"Ce résultat d’une coopération exemplaire ouvre la voie à une nouvelle période de développement des réseaux électriques, pour l’intégration d’une part croissante des énergies renouvelables. Brique essentielle à l’émergence de ce que l’on appelle parfois les Supergrids, le disjoncteur à courant continu place l’Europe en pole position dans cette nouvelle course technologique" a témoigné Olivier Grabette, Directeur R&D de RTE.

** Un représentant de RTE et d’un laboratoire d’essai indépendant mandaté par RTE ont été témoins de tous les tests. Le dernier essai validant la performance de coupure a été effectué le 29 novembre 2013, en présence de représentants de RTE, Red Electrica España, TenneT et de Matthieu Craye, Project Officer de la Commission Européenne.

* Ces essais clôturent les travaux pilotés par RTE, sur l’exploitation et la protection de réseaux à courant continu au sein du projet de recherche européen TWENTIES, cofinancé par le programme FP7 de la Commission Européenne.

Défintions :

1- Tenue au choc de foudre selon CEI 62271-1 : l’appareil résiste à la foudre sans aucune dégradation de son fonctionnement.
2- Echauffement au courant permanent : l’appareil fait passer le courant normal du réseau en respectant les échauffements maximum autorisés par la norme.
3- Courant de surcharge : sans aucune dégradation de son fonctionnement, l’appareil résiste aux courants de surcharge devant transiter temporairement sur le réseau pour maintenir l’exploitation de ce dernier dans des conditions stables.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

1 Commentaire sur "La technologie du disjoncteur haute tension à courant continu au point"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
christiana
Invité

“courants de surcharge devant transiter temporairement sur le réseau pour maintenir l’exploitation de ce dernier dans des conditions stables” Des exemples? des explications?

wpDiscuz