La technologie motocompresseur ICL chez Storengy

General Electric Oil & Gas a signé mardi un accord avec Storengy, une société du groupe GDF Suez, spécialisée dans le stockage souterrain du gaz naturel pour la livraison de quatre motocompresseurs ICL (Integrated Compressor Line).

GE Oil & Gas fournira un motocompresseur ICL pour le site de Céré-La-Ronde situé près de Tours et trois motocompresseurs pour le site de Saint-Illiers-la-Ville à proximité de Paris. Les unités ICL quitteront l’usine de GE Oil & Gas située Creusot, en Bourgogne, à la fin de l’année 2010 pour une installation sur site prévue au milieu de l’année 2011.

Ces deux projets font partie du programme de Storengy visant à répondre au développement récent du marché du gaz naturel européen.

Jean-Marc Guyot, Directeur Général Adjoint de Storengy, déclare : "La technologie ICL de GE apportera à Storengy les meilleurs bénéfices en matière de performance, d’efficacité et d’impact environnemental. Outre ces atouts, nous avons choisi GE Oil & Gas pour sa volonté de nous livrer et d’installer les machines avec une grande rapidité. "

 

À propos de la technologie ICL de GE Oil & Gas

Conçue pour aider les opérateurs des stations de compression, la technologie ICL de GE Oil & Gas utilise un système intégré combinant trois technologies :

– la compression centrifuge,
– les paliers magnétiques actifs,
– les moteurs électriques à grande vitesse

En utilisant de l’électricité plutôt que du gaz, les compresseurs ICL économisent de l’énergie et évitent les émissions de CO2 associées. La quasi-totalité des équipements auxiliaires externes ont été supprimés : les compresseurs ICL fonctionnent sans réducteur, circuit d’huile, joints d’arbre et système de refroidissement externe. Par conséquent, les coûts de maintenance sur la durée de fonctionnement du compresseur sont 40 % moins élevés que ceux d’un compresseur conventionnel.

L’utilisation d’un ICL moyen de 8 MW, comparée à l’utilisation d’un compresseur entraîné par turbine à gaz équivalent, peut réduire les émissions de CO2 d’au moins 60 %. L’usage d’huile pour la lubrification des paliers ou d’autres composants n’étant plus nécessaire, 30 000 litres d’huile peuvent être économisés sur le cycle de vie d’un compresseur ICL. Enfin, le moteur électrique de l’ICL est plus silencieux qu’un compresseur conventionnel entraîné par une turbine à gaz.

L’application pour le stockage de gaz, le gaz combustible, le gaz d’exportation et le transport de gaz par pipelines, est disponible dans une gamme de puissances pouvant atteindre 15 MW. Elle est capable de délivrer des taux de pression élevés et de s’adapter à un large éventail de situations.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz