La toiture du Collège Mendès-France (Rochelle) se pare de photovoltaïque organique

L’inauguration de la plus grande installation de films photovoltaïques organiques (OPV) au monde a eu lieu au collège Pierre Mendès-France, à La Rochelle, à l’aide de la technologie HeliaSol®.

C’est dans le cadre d’un appel à projets, lancé par le Département de la Charente-Maritime, que les équipes d’ENGIE ont proposé de couvrir les 530 m² de toiture.

Avec cette innovation qui se présente sous la forme d’un film photovoltaïque installé sans renforcement de structure et pénétration de la toiture, le collège Pierre Mendès-France pourra produire 23,8 MWh d’électricité par an qui seront utilisés en autoconsommation. Cela représente la consommation annuelle de cinq maisons et 15 à 20 % des besoins en électricité du collège.

L’objectif de cette installation expérimentale est de permettre à terme le développement à grande échelle de cette nouvelle technologie. Développé par la société Heliatek, dont ENGIE est actionnaire depuis 2016, ce film photovoltaïque organique est adapté aux toitures légères, plates ou courbées, là où le panneau solaire classique ne peut être installé. Il permet également une pose plus rapide et est facilement recyclable.

« Les énergies renouvelables représentent une part essentielle de notre stratégie, fondée sur un monde décarboné, décentralisé et digitalisé. Or, la moitié de la consommation énergétique provient du secteur des bâtiments. Pour eux, l’énergie solaire représente de plus en plus une opportunité et, grâce aux technologies d’OPV, des bâtiments qui ne pouvaient pas bénéficier des avantages du photovoltaïque pourront y accéder. Notre partenariat avec Heliatek nous permet de jouer à plein notre rôle de fournisseur de la meilleure solution adaptée à chaque client », a expliqué Isabelle Kocher, Directeur général d’ENGIE.

Selon Thibaud Le Séguillon, Directeur général d’Heliatek, « grâce à la technologie HeliaSol®, les structures légères qui ne peuvent pas être équipées de panneaux photovoltaïques classiques vont pouvoir produire de l’électricité verte. Le collège Mendès-France va ainsi réduire son empreinte carbone et contribuer à une production d’énergie plus écologique. De plus, grâce à notre partenaire et actionnaire ENGIE, nous avons pu réaliser ce formidable projet en un temps record ».

Les partenaires du projet

Le projet est réalisé en partenariat avec ENGIE, le Département de la Charente-Maritime, l’entreprise Heliatek, et l’Education nationale via l’Académie de Poitiers pour le collège Mendès-France.

Le Département de la Charente-Maritime

Le Département, déjà très engagé dans des actions publiques de Développement Durable, s’est naturellement doté d’un plan pluriannuel d’équipement photovoltaïque des quelque 600 000 m2 de toitures dont il est propriétaire. En étant partenaire de ce projet “pilote”, le Département s’associe à une technologie énergétique qui permettra de valoriser son patrimoine immobilier grâce à l’installation d’équipement solaire photovoltaïque n’imposant pas les contraintes des panneaux classiques et offrant la possibilité de multiplier les installations.

Maître d’ouvrage, le Département a choisi un collège comme support de cette première mondiale, dans une logique complémentaire de sensibilisation des jeunes générations, des équipes pédagogiques et des parents aux enjeux du changement climatique. Dans cet objectif, des kits pédagogiques développés par les équipes d’ENGIE seront remis aux établissements scolaires afin de sensibiliser les élèves aux enjeux de l’énergie solaire et, au-delà, à la sobriété énergétique.

Heliatek

Start-up allemande spécialisée dans la fabrication de films photovoltaïques organiques, Heliatek a pour objectif de développer des solutions innovantes de production d’énergie décentralisée. L’entreprise est détentrice du record mondial de 13,2 % de rendement énergétique des OPV. Elle a pour stratégie de collaborer directement avec des partenaires industriels actifs sur le marché du bâtiment.

Pour passer au stade de l’industrialisation, une usine de production dédiée est en cours de construction à Dresde en Allemagne et Heliatek vise la commercialisation de son produit fin 2018.

Collège Pierre Mendès-France de La Rochelle

L’établissement est un des 51 collèges publics dont le Département de la Charente-Maritime a la responsabilité. Créé il y a plus de 50 ans, il accueille chaque jour près de 500 élèves.

L’intérêt supplémentaire de la technologie HeliaSol® proposée par ENGIE pour un collège tel que Mendès-France est que les travaux d’installation ont pu être réalisés pendant le temps scolaire en raison de la facilité de mise en œuvre.

(Credit image : Heliatek)

Partagez l'article
  • 3
    Partages

 



[ Communiqué ]

      

Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz