La Tunisie inaugure sa 1ère station de production d’électricité CPV

Le groupe Soitec a annoncé mardi la mise en service de la première station tunisienne de production d’électricité photovoltaïque à concentration (CPV) pour le pompage et l’irrigation en zone aride.

Située à Om Somaa (gouvernorat de Kébili), la station solaire a été inaugurée par le Ministre de l’Agriculture (Mr. Mohamed Ben Salem), en présence du Gouverneur de Kébili (Mr. Habib Jeridi), du PDG de la STEG (Mr. Ridha Ben Mosbah), et du PDG de Soitec (Mr. André-Jacques Auberton-Hervé).

Soitec s’est engagé avec l’ensemble de ses partenaires tunisiens pour apporter des solutions durables de production d’électricité, au service de la sécurité énergétique de la Tunisie comme du développement agricole et régional. En effet, la technologie CPV reste parfaitement adaptée au fort ensoleillement direct de la Tunisie, que ce soit pour des applications locales comme le pompage et l’irrigation, ou encore le développement de grandes centrales électriques.

Réalisée par Soitec en partenariat avec la STEG (Société Tunisienne de l’électricité et du gaz) et le Ministère de l’Agriculture Tunisien, cette première installation alimente un forage pour l’irrigation d’une palmeraie de 105 hectares. Elle permet en définitive aux 270 agriculteurs d’Om Somaa de bénéficier d’une source d’énergie renouvelable pour produire leur électricité de manière autonome.

Afin d’optimiser la production d’énergie renouvelable au service du développement agricole régional de la Tunisie, d’autres stations solaires pourront être déployées pour l’alimentation électrique de pompes à irrigation. Soitec et ses partenaires prévoient l’installation de 4 nouvelles unités dans le gouvernorat de Kébili. Dans le cadre de son partenariat avec la Tunisie, le Gouvernement français soutient ce programme avec une contribution de 239.272 euros.

« Je me réjouis du partenariat mis en place pour mener à bien ce projet, avec la STEG, le groupement de développement agricole, la société tunisienne Solar Energy Systems, et les entreprises régionales de génie civil. La station solaire bénéficie du régime juridique existant de l’autoconsommation. La facture d’électricité des agriculteurs d’Om Somaa est considérablement réduite et maîtrisée, ce qui permet d’assurer la pérennité de l’exploitation » a commenté José Bériot, Directeur chargé du développement des projets solaires au sein de la division Energie de Soitec.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

3 Commentaires sur "La Tunisie inaugure sa 1ère station de production d’électricité CPV"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Mm
Invité

Cet article est très intéressant, mais il manque quelques chiffres. J’aurais aimé connaitre le coût de l’installation, sa capcité de production. Le prix du KWh vendu au paysans, …. Mon but est de savoir si ce type d’expériences peut être étendu et élargi … J’ai laissé mon e-mail dans l’espoir d’avoir une réponse à mes questions.

Tech
Invité

à priori le prix serair à comparer à de l’électricité fournie par des générateurs à essence ou gasoil et donc dépendant de la livraison de carburant.

Samivel51
Invité

Le solaire parait particulierement indique pour l’irrigation, en particulier si celle ci se fait au goutte a goutte: l’intermittence et la relative imprevisibilite de la production electrique et donc de l’irrigation n’est pas genante, dans la mesure ou cette region aura rarement un temps couvert plusieurs jours d’affilee.

wpDiscuz