La turbine éolienne 2,5xl de GE au service de l’Europe

La turbine éolienne 2.5xl GE Energy a été sélectionnée pour plusieurs projets à travers l’Europe pour la production d’un équivalent de 1 000 mégawatts d’électricité éolienne en 2009, ce qui représente la consommation de 480 000 foyers européens.

Selon l’Association européenne d’énergie éolienne (EWEA), cette forme d’énergie est la plus dynamique en nombre de projets installés en 2008. La technologie éolienne surpasse les autres sources d’énergie, qu’il s’agisse du gaz, du charbon ou de l’énergie nucléaire avec 43% des nouvelles unités de production d’électricité construites dans l’Union européenne l’année dernière.

Les turbines éoliennes installées à la fin de l’année 2008 produiront, dans une année de vents normale, suffisamment d’énergie pour satisfaire plus de 4 % des besoins de l’Union Européenne en électricité et éviter l’émission de 108 tonnes de CO2 par an, ce qui reviendrait à retirer 50 millions de véhicules automobiles de la circulation sur les routes européennes (Src EWEA).

"L’énergie éolienne devrait être un facteur clé dans la réalisation de l’objectif de l’Union européenne pour inscrire les énergies renouvelables à hauteur de 20 % de son approvisionnement énergétique à l’horizon 2020, et nous nous engageons à soutenir cet effort" a déclaré Victor Abate, vice-président Energies renouvelables de GE Energy.

La turbine éolienne 2.5xl de GE Energy s’appuie sur la technologie 1,5 mégawatt de GE Energy, les turbines éoliennes les plus vendues dans le monde, avec plus de 12 000 unités installées ou mises en service dans le monde entier.

Avec un rotor d’un diamètre de 100 mètres, la 2.5xl est la plus grande turbine éolienne de GE Energy en exploitation dans des applications on shore. Elle a été développée pour répondre aux besoins immédiats de l’Union Européenne, où le manque de terrains disponibles peut limiter la taille des projets. La turbine 2.5 possède une capacité d’adaptation qui permet de répondre avec une même machine à des poussées pouvant atteindre 8,5 mètres par seconde.

Les machines 2,5xl seront fournies par le centre de production de turbines éoliennes de GE Energy situé à Salzbergen, en Allemagne et à Noblejas, en Espagne.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

11 Commentaires sur "La turbine éolienne 2,5xl de GE au service de l’Europe"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
irisyak
Invité

108 tonnes de CO² évitées par an! Quel score! D’après nos calculs, l’ordre de grandeur à un facteur 10 près, ce seraient 4000 tonnes de CO² par an et par éolienne!

renewable
Invité

Je ne comprend pas bien la phrase suivante : “La turbine 2.5 possède une capacité d’adaptation qui permet de répondre avec une même machine à des poussées pouvant atteindre 8,5 mètres par seconde” 8, 5m/s correspond plutôt à la vitesse moyenne ou l’éolienne peut tourner quasiment à pleine puissance…Une éolienne peut supporter des rafales allant jusqu’à près de 70m/s (le record français est de 212km/h supporté par une éolienne à 80m de haut dans l’Aude) et elles s’arretent de tourner quand le vent dépasse 25m/s sur une plage complète de 10minutes.

marcob12
Invité

Il s’agit bien sûr de 108 Mt de CO2 évitées (voir p30 de ce rapport)

Petar91
Invité

Pas mal, seulement là ou je coince c’est pour le “eviter” au lieu de “réduire”, grosso modo ces eolienne ne viennent qu’en appoint à une consommation d’electricité en hausse, donc ne joue en rien à la réduction des émissions de CO2….

marcob12
Invité

@Petar91 La plupart des sources d’énergie sont émettrices de CO2 (la plupart des Enr et le nucléaire sont concernés) donc je suppose qu’on compare les émissions d’un kwh éolien par rapport à un kwh moyen, en europe ici. On devrait idéalement parler d’une moindre hausse et on dit plutôt “CO2 évité”. Je l’ai dit ailleurs, ni les Enr ni le nucléaire ne feront baisser significativement le taux de CO2, au mieux ils le feront monter moins vite.

Petar91
Invité

Oui j’avais compris ce point là, seulement il faut garder en tete le facteur de réduction (4 pour la France, 5 ou 6 pour d’autres pays europeens). Car la question n’est plus de faire plus de disponibilité energetique en limitant les emissions mais bien de réduire la demande energetique. Donc etre amené a remplacer l’existant polluant par du propre (eolien, solaire, biogaz etc…) Si l’on en reste sur l’Eolien, c’est une bonne alternative, la contrainte est que l’energie ne se stocke pas, a moins d’avoir des batteries de la taille d’un immeuble :-p…

lion
Invité

1000 MW de puissance éolienne, c’est de l’ordre de 2 000 MWh/an. 450 000 foyers européens consomment infiniment plus que cela en énergie annuelle.

Nature
Invité

Béotien en physique j’avoue ignorer l’unité de mesure nommée “consommation d’un ménage”.

Reivilo
Invité
–> Sur le stockage des énergies renouvelables dues à l’intermittence, il existe un congrès International Renewable Energy Storage et plusieurs projets pilotes notamment –> Kombikraftwerk –> http://www.kombikraftwerk.de au nord de l’Allemagne avec un système de pompage-turbinage dans des bassins. C’est d’ailleurs pratiqué en France pour la production thermique nucléaire depuis 30 ans ça s’appelle les STEP et ça sert à stocker le surplus de production de nuit notamment. La puissance installée sur 6 STEP en France est de 6 000 MW. Une première STEP avait été mise en service dès 1933 pour compenser la surproduction de l’unité hydraulique de Lac… Lire plus »
marcob12
Invité

On peut modifier un de ses commentaires en se connectant. Il y a beaucoup d’éléments non pertinents ci-dessus qui n’ont rien à voir avec votre argumentation…

Musilmate
Invité

Es-ce que les éoliennes sont une énergie durable et sans impacte sur l’environnement?

wpDiscuz