La turquie mise aussi sur l’énergie géothermique

La société Toshiba a annoncé la semaine dernière avoir remporté une importante commande en Turquie pour fournir des équipements de base, notamment des turbines, des générateurs et des condensateurs, pour la centrale géothermique Alasehir.

C’est le producteur d’énergie indépendant Zorlu Enerji qui sera chargé de construire le dispositif à Alasehir, une ville basée dans la province occidentale de Manisa en Turquie. La fourniture des équipements débuteront en octobre 2014 pour une mise en service de la centrale prévue en 2015.

La consommation d’électricité en Turquie est en croissance rapide, poussée par la croissance démographique et le développement économique. Selon les estimations de l’Agence internationale de l’énergie (AIE), la demande devrait doubler dans les prochaines années. Le gouvernement turc a prévu d’étendre la production électrique d’origines renouvelables. Cela passera ainsi par un doublement de la capacité d’énergie géothermique pour atteindre 300 mégawatts (MW). La plupart de ces centrales sera construit dans la région égéenne propice à la géothermie et située dans l’ouest du pays.

Pour sa part, Toshiba installera un total de 40 MW : un système de génération vapeur (30 MW) capable d’extraire de l’eau chaude à haute pression dans un séparateur pour produire de la vapeur, et une installation électrique à cycle binaire (10 MW) qui utilisera le fluide à basse température pour vaporiser un liquide avec un point d’ébullition inférieur.

C’est la première fois que Toshiba fournit des équipements pour des centrales géothermiques en Turquie.

Avec une part de marché de 23%, Toshiba est le premier fournisseur mondial d’équipement d’énergie géothermique. L’entreprise a installé 52 systèmes géothermiques dans le monde, notamment en Amérique du Nord, en Asie du Sud et en Europe, pour une capacité totale de 2.800 MW.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz