Enerzine

La V60 hybride diesel – électrique sera lancée en mars 2012

Partagez l'article

La première voiture hybride diesel-électrique rechargeable du constructeur automobile suédois Volvo Cars sera commercialisé en Europe à partir du mois de mars 2012.

Ce véhicule très attendu par les médias permettra à son conducteur de bénéficier à la fois des avantages de la voiture électrique et du véhicule diesel, c’est à dire, des très faibles niveaux de consommation et d’émissions de CO2, en association avec une autonomie de route confortable.

L’Hybride Rechargeable a été avant tout le fruit d’une coopération entre Volvo Cars et le fournisseur suédois d’électricité Vattenfall. En janvier 2007, les 2 entreprises ont créé un partenariat industriel visant à tester et développer la technologie rechargeable (hybride « plug-in »). Cette initiative a conduit à la création d’une entreprise commune, sous le nom de "V2 Plug-in-Hybrid Vehicle Partnership".

« Aucune industrie ou organisation ne peut à elle seule répondre aux défis posés par le changement climatique, » a expliqué Stefan Jacoby, Président et CEO de Volvo Cars. « Il nous incombe de développer des véhicules à faible taux de dioxyde de carbone, mais l’avenir durable, c’est l’affaire de la société tout entière. Ce projet montre à quel point la coopération entre experts de différentes disciplines nous rapproche du passage de produits individuels à faible taux de dioxyde de carbone à un mode de vie intelligent sur le plan climatique. »

Emissions de CO2 divisées par 2

« Un élément importait dans le projet : préserver l’excellent plaisir de conduire de la Volvo V60, son niveau de sécurité élevé et son confort luxueux, explique Stefan Jacoby. Dans le même temps, les émissions de CO2 et la consommation moyennes seront divisées par deux en comparaison des modèles actuels ».

Et Stefan Jacoby de poursuivre : « Nous progressons à pas de géant vers notre vision “DRIVe Towards Zero”, autrement dit notre quête du zéro émission. En fait, nous avons déjà atteint cet objectif où la V60 Hybride Rechargeable fonctionne en mode électrique seul et est rechargée par de l’énergie renouvelable,».

100 kilomètres pour 3,3 euros

En mode électrique seul, la V60 Hybride Rechargeable possède une autonomie de 50 kilomètres maxi qui, globalement, atteint 1.200 km. Les émissions de dioxyde de carbone s’élèveront en moyenne à 49 g/km (cycle mixte européen), pour une consommation de carburant de seulement 1,9 litre /100 km.

Par ailleurs, à cause du coût du pack batterie, "l’hybride rechargeable sera plus cher à l’achat qu’une Volvo V60 équipée d’un moteur thermique conventionnel" a expliqué Volvo. Mais d’un autre côté, les coûts de carburant seront 2/3 inférieurs à ceux d’un moteur à combustion interne classique.

Alors que l’hybride rechargeable se recharge sur une prise de courant domestique ordinaire, chez soi ou dans un parking, le temps de charge a été estimé à environ cinq heures.

La V60 hybride diesel - électrique sera lancé en mars 2012


Les avantages du moteur électrique mis en avant par le constructeur suédois :

Un moteur électrique offre un rendement pratiquement 4 fois supérieur à celui d’un moteur à combustion standard. Ainsi, une voiture à propulsion électrique consomme moins d’énergie et produit par conséquent moins d’émissions, même si elle est alimentée par un mélange de sources d’électricité incluant des carburants fossiles.

La production européenne est assujettie à un plafond d’émissions. Autrement dit, même si tous les véhicules devaient rouler à l’électricité, la production même d’électricité ne peut émettre davantage de dioxyde de carbone. Ce plafond d’émissions sera progressivement abaissé au fil du temps.

L’électricité est une excellente source d’énergie. Elle n’est pas menacée d’épuisement et peut être produite pratiquement sans émissions de CO2. Par exemple, Vattenfall s’emploie à diminuer de moitié les émissions de l’entreprise d’ici à 2030 et à devenir climatiquement neutre à l’horizon 2050.

• Les émissions de millions de pots d’échappement sont transférées vers un petit nombre d’unités de production, plus faciles à contrôler, qui fonctionneront sur la base des échanges de l’UE en matière de quotas d’émissions, procédure qui ne s’applique pas encore, pour le moment, au secteur des transports.

• Une seule centrale éolienne, par exemple, produit suffisamment d’énergie renouvelable pour alimenter 1000 voitures électriques. Vattenfall soumettra aux acheteurs d’hybrides rechargeables un contrat comportant une proportion d’électricité produite à partir de sources renouvelables.

1 : au taux de change de 1 Couronne suédoise (SEK) = 0,1098 Euro.


Partagez l'article

 



                

    Articles connexes

    Poster un Commentaire

    7 Commentaires sur "La V60 hybride diesel – électrique sera lancée en mars 2012"

    Me notifier des
    avatar
    Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
    alternotre
    Invité

    Si le « mark up » tarifaire est pertinent, c’est une bonne nouvelle.

    zelectron
    Invité

    « Aucune industrie ou organisation ne peut à elle seule répondre aux défis posés par le changement climatique, » a expliqué Stefan Jacoby, Président et CEO de Volvo Cars.» En clair cela signifie que plus aucunes PMI ne pourra à tout jamais profiter du festin dont vont se gaver les grandes entreprises ou les multinationales.

    jl06
    Invité
    OK, ça va dans le bon sens alors bravo. Intéressant de voir l’émergence d’une offre combinée mobilité-énergie (en partie) renouvelable. C’est naturel, mais c’est la première fois que je le vois faire à ce niveau. A suivre. A quand la pub « pour tout véhicule acheté, le champ PV de votre abri voiture vous est offert »?! Profitons-en pour demander quelques évolutions de Volvo et de ses concurrents: – Précisez le bilan sur le cycle de vie, tant du point de vue énergétique que des émissions – Diminuez (encore!) les besoins énergétiques en concevant des véhicules plus sobres en matières premières, plus… Lire plus »
    Plxdesi
    Invité

    L’électricite N’EST PAS une source d’énergie ! C’est une façon de transporter de l’énergie (en en perdant au passage), après avoir transformé (en en perdant encore) l’énergie thermique ou mécanique produite par des centrales thermiques (charbon, gaz), nucléaires, hydroélectriques ou éoliennes. Les centrales thermiques sont majoritaires dans le monde.

    ccsiaix
    Invité

    Pour l’instant, la grande inconnue de cette belle équation reste le tarif de cette voiture ? De mémoire, il faut compter 40 000 €uros pour le modéle équivalent chez General motors (la Volt) …..

    gp
    Invité
    à la 1ère lecture, il est qd mm frappant de voir de dégré de sensibilité et d’implication des industriels pour apporter des réponses pragmatiques à la lutte contre le CC. Qd en plus les industriels en question sont originaires d’Europe du Nord, ca rend le msg encore un peu plus crédible. Induscutablement, C gens-là ont compris de quoi le futur sera fait. Reste l’usage réel qui sera fait de ce véhicule, la grande inconnue comme tjrs. Et s’agissant d’hybride rechargeable, C déerminant. Si C pour rouler 80% du temps sur voie rapide à 120km/h, C juste du transport de batterie… Lire plus »
    ccsiaix
    Invité

    Car voilà bien le nerf de la guerre : le prix de vente! Avec la Prius rechargeable (20 km d’autonomie sur l’électricité) Toyota promet une solution abordable, bien plus que celle de la très chère Volt/Ampera. Se basant sur une mécanique largement rentabilisée, le constructeur japonais pourrait fort prendre un avantage décisif sur ce terrain. Avez-vous une idée des prix ?

    wpDiscuz