La ville de Bâle (Suisse) entièrement alimentée en Enr

L’électricité de la ville de Bâle proviendra exclusivement de sources renouvelables, ont annoncé les Services industriels de la ville (IWB).

La compagnie a ainsi décidé de renoncer à l’énergie nucléaire et aux centrales au charbon, qui représentent actuellement 10 à 20% des sources d’énergie du fournisseur. La majeure partie de l’électricité provient de l’hydroélectricité et de l’éolien.

Pour assurer la transition, les IWB achèteront des certificats d’émission de CO2, pour un montant de 336 000 euros en 2009. Les factures des consommateurs n’augmenteront pas pour autant, ont indiqué les dirigeants de la compagnie.

A terme, les Services Industriels de Bâle comptent acquérir leur autonomie énergétique, via des projets solaires et éoliens.

Partagez l'article

 



         

Articles connexes

Poster un Commentaire

11 Commentaires sur "La ville de Bâle (Suisse) entièrement alimentée en Enr"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Guydegif(91)
Invité

Perspectives annoncées sont très louables, mais il reste qq inconnues et manque de précision du ”QUAND” !                                                        Les termes ””…la transition…” et ”..à terme…” demandent à être positionnés précisément dans le temps…déjà une réalité en 2010 ? puisque achat certificats CO2 seulement annoncés pour 2009? A confirmer en temps voulu ! En tout cas une bonne initiative de Bâle et IWB qui mérite d’être émulée !       A+ Salutations Guydegif(91)    

En passant
Invité

les autorités de Bâle ne peuvent pas contrôler si une partie de leur énergie hydraulique provient en fait de pompage nocturne effectué à partir du courant de nuit nucléaire français: La Suisse est un énorme acheteur de courant de nuit à cette fin pour en revendre une partie de jour à ses voisins, Italie, Allemagne surtout et Autriche. Ceci grâce à ses montagnes propres aux sites de pompage stockage.

Steph
Invité

Encore et toujours en avance ! Pendant ce temps, EDF rachete les poubelles nucleaires du monde: champions du monde ! Note : le pompage de nuit peut aussi provenir des surplus hydro et eolien.

renewable
Invité

Soit les suisses sont fous, soit l’utopie du tout ENR n’est pas tant que ça une utopie? Avec de la volonté et des moyens, on peut tout à fait envisager des scénarios d’alimentation énergétique 100% propres et renouvelables dans un avenir pas si éloigné que cela!

Momo
Invité
Attention , ce ne sont ” que ” les KWh consommes par les services techniques ( chez eux appeles ” industriels ” ) de la ville qui sont concernes ! …. Absolument pas les KWh consommes par les habitants et les industriels de la Ville !  C’est donc tres tres loin du ” tout EnR ” …..Juste ( mais c’est deja bien ) qq.  tres petits % de la conso globale ! Et y seront compris les KWh produits par l’incineration des dechets de ttes. sortes produits par cette Communaute  , la-bas consideres comme ” renewable ” …. et obligatoirement traites… Lire plus »
Bienles-suisses
Invité

Les Suisses gardent le nucléaire : Résultats du référendum démocratique sur la sortie du nucléaire – 66,3% contre l’arrêt des centrales nucléaires avant 2014 – 58,4% contre un nouveau moratoire, Source : site internet KKW Gösgen.

Bienles-suisses
Invité

– 66,3% contre l’arrêt des centrales nucléaires avant 2014 – 58,4% contre un nouveau moratoire, Source : site internet KKW Gösgen.

Bienles-suisses
Invité
Au terme d’un référendum fédéral qui s’est terminé le 18 mai 2003, les électeurs Suisses se sont prononcés contre les deux intiatives proposées dans ce référendum, qui visaient à l’arrêt du nucléaire dans leur pays. alors que beaucoup d’analystes politiques pensaient avant le référendum que les Suisses reconduiraient pour 10 années supplémentaires le précédent moratoire de 1990. A l’instar de la Finlande, un processus démocratique et populaire en Suisse conduit ainsi à l’acceptation de l’énergie nucléaire civile. Le bouquet énergétique suisse repose sur le nucléaire et l’hydroélectricité : – 37% de l’électricité produite en suisse est d’origine nucléaire, le reste… Lire plus »
phigoudi
Invité

Oui, d’accord, bravo pour les informations. Reste que l’initiative de Bâle est intéressante et mériterait d’être suggérée à nombre de villes françaises, notamment celles pour lesquelles l’énergie disponible est abondante (toutes les villes du Sud, celles des bords de mer, celles du sud et du bord de mer)… voyez de qui je parle. Si à Bâle c’est possible, alors à Marseilles, Bordeaux, Toulouse, etc…

phigoudi
Invité
Ou alors le titre est mal rédigé, mais il est bien précisé “entièrement alimenté…” Si déjà l’éclairage publique pouvait être tout en ENR… Pour Renewable : les pisse-vinaigre présents sur ce forum voient leurs affirmations s’écrouler de jour en jour, au fur et à mesure de l’avancée des techniques, au fur et à mesure des informations qui paraissent dans Enerzine et viennent coroborer les positions que nous défendons. Dans toutes les avancées technologiques, il y a des trainards. Il n’y a que le cas du nucléaire où là, les risques à faire prendre sont vraiment trop importants. tiens, à ce… Lire plus »
Momo
Invité

Oui , a mon sens aussi le titre est mal redige ( ou tendancieux ….peu importe au fond , seule la realite ” vraie ” a de la valeur ) Mais allez donc , si vs. le voulez , sur le site ( en francais ) des SIG ( Services Industriels de Geneve ) , tout y est tres bien decrit et explique , avec le pragmatisme helvete … et doit etre facilement extrapolable a Basel ….Cordialement

wpDiscuz