La Ville de Montpellier ouvrira bientôt 2 écoles BEPOS

Après le groupe scolaire Malbosc prévu pour 2012, la Ville de Montpellier ouvrira sa deuxième école BEPOS (bâtiment à énergie positive) en 2013.

Ce groupe scolaire d’une surface d’environ 3 100 m2 sera conçu de façon à minimiser les consommations énergétiques. Il sera par ailleurs doté de panneaux photovoltaïques, de sorte qu’il produira davantage d’énergie qu’il n’en consommera.

Ce sera le deuxième bâtiment public montpelliérain labellisé « énergie positive » et l’un des tout premiers groupes scolaires de ce type en France. Le coût global de l’opération, hors foncier est estimé à 10 millions d’euros TTC.

Réalisée en plusieurs tranches selon l’évolution de la démographie scolaire, elle prévoit :

1. Une école maternelle à reconstruire avec :

· 5 classes et 2 salles de repos,
· 1 salle de psychomotricité,
· des bureaux pour l’administration et le personnel,
· des sanitaires et locaux techniques,
· cour et préau.

La Ville de Montpellier ouvrira bientôt 2 écoles BEPOS


2. Une école élémentaire à créer avec :

· 10 classes, 1 bibliothèque et 1 salle informatique,
· 1 salle d’activités,
· des bureaux pour l’administration et le personnel,
· des sanitaires et locaux techniques,
· cour et préau.

3. De locaux communs avec 2 salles de restaurant et offices et des sanitaires et locaux techniques.

4. Des équipements périscolaires avec la garderie, le centre de loisirs sans hébergement, des bureaux du RASED, une cour et un préau.

 

La Ville de Montpellier ouvrira bientôt 2 écoles BEPOS

Partagez l'article

 



Articles connexes

1
Poster un Commentaire

avatar
  Souscrire  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
Tas
Invité
Tas

Il n’existe pas en France de label BEPOS, il n’est pas encore défini. Personne ne peut délivrer de tels labels…Donc l’autodéclaration prête à sourire. Qu’est-il compter dans ce calcul, les postes de la RT2005, y a-t-il les consommations des équipements électriques? ce n’est pas la même chose du tout. En tout cas félicitation pour la démarche, c’est dommage qu’il n’y ait pas plus de projets de ce type, même si ce ne sont pas réellement des bâtiments BEPOS, on ne fait pas mieux. Il faut penser que ces bâtiments vont durer peut-être 40-50 ans, il faut réfléchir avant de construire.