Enerzine

La ville d’Issy s’offre 10 candélabres solaires

Partagez l'article

La ville d’Issy Les Moulineaux a annoncé hier l’installation de 10 nouveaux candélabres solaires à LED "Chemin de la Bertelotte", afin de remplacer des candélabres vétustes.

La particularité de ces lampadaires réside dans la restitution de l’énergie du soleil – stockée le jour – pour éclairer les routes, la nuit. Issy devient ainsi la première ville d’Ile-de-France à installer ce nouveau type de matériel !

La ville d'Issy fait appel aux candélabres solairesConcrètement, grâce aux panneaux photovoltaïques visibles d’ailleurs sur le mât, le soleil produit de l’énergie qui aura pour fonction de charger en permanence les batteries intégrées dans le lampadaire lui-même. Cette énergie stockée le jour est ensuite utilisée par le candélabre dès que le soleil se couche, en s’allumant doucement.

L’originalité de ces candélabres solaires à LED est que les panneaux solaires sont de forme arrondie. Cela permet une intégration esthétique de ces panneaux dans le mât et une plus grande surface pour « collecter » les rayons lumineux comparé aux lampadaires classiques.


** On l’appelle « à LED » de l’anglais « Light-Emitting Diode » (en français diode électroluminescente) car la source lumineuse du lampadaire utilise des diodes électroluminescentes pour éclairer. Les candélabres solaires à LED sont économiquement intéressants car ils sont alimentés par l’énergie renouvelable produite par le soleil.


Partagez l'article

 



             

    Articles connexes

    Poster un Commentaire

    3 Commentaires sur "La ville d’Issy s’offre 10 candélabres solaires"

    Me notifier des
    avatar
    Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
    Extrakings
    Invité
    En soit le Led pour quoi pas .. mais j’avais vu plusieurs articles (gazette des communes  Moniteur BTP ) ou certaines communes dehcantaient par rapport à ce type d’eclairage  par rapport à d’autres ( sodium – lampe a mercure etc)  notament au niveau des normes Européenes  des normes de restitution . Apparement ce type de lampadaire convient plus pour des petites rues ou parkings … mais il est trés difficile de savoir si  ce type de lampadaire solaire autonome  peut en hiver eclairer toute la nuit et  même avec un variateur de tension integré . Enfin le cout de ce… Lire plus »
    chelya
    Invité

    Au niveau du cout c’est le même principe que pour les horodateurs qui ont été converti au photovoltaïque depuis près de 20 ans : même pour quelques mètres s’il y a besoin de creuser une tranchée pour installer des cables électriques ça sera toujours moins cher de passer par l’énergie solaire… 

    Fleurent
    Invité

    C’est « bien » de faire ainsi des economies, cela permet même de faire un peu de populisme electoral. Mais les mairies devraient faire une analyse plus serieuse des economies possibles dans les gaspillages (Chauffage – eclairage – transports) des services collectifs. Les economies d’énergie qui pourraient  etre ainsi réalisées sont infiniment plus importantes que quelques candelabres a energie photovoltaique qui ne sont pratiquement pas amortis en energie avant une vingtaine d’énnées.  Beaucoup sont pris par l’ideologie – le soleil c’est beau et c’est propre !) et oublient de regarder ou on peut realiser vraiement des economies d’énergie.

    wpDiscuz