La voiture solaire qui se prend pour un OVNI

Le Canadien Marcelo da Luz entend bien sensibiliser les terriens sur la thématique des énergies renouvelables tout en essayant de battre le record mondial de distance au travers de son véhicule solaire : le XOF1. Pour cela, il lui faudra dépasser le seuil des 15 070 km.

Mais la forme de l’engin lui confère une aura toute particulière (voir photos). En effet, lors de son arrivé dans l’Etat de l’Alaska, au début de la semaine dernière, un passant pris de panique, croyant assister à l’apparition d’un OVNI, n’a pas hésité à appeler la police locale ! Le conducteur imperturbable a du s’expliquer une énième fois auprès de la police …. c’est la septième fois qu’il se fait arrêter dans son périple !

"La partie supérieure de la voiture solaire est couverte de cellules photovolvaïques (cellules solaires) qui convertissent l’énergie solaire en électricité. L’electricité captée est ensuite emmagasinée dans des piles qui alimentent le moteur électrique de la voiture. Des composantes électriques et électroniques contrôlent le processus."

"Les matériaux utilisés le plus couramment sont la fibre de verre, la fibre de carbone et le kevlar. Certaines équipes ont même essayé le bambou, le bois de balsa ou le papier de riz lors de la fabrication de leur voiture…"

La voiture solaire qui se prend pour un OVNI : XOF1

"La voiture solaire utilise deux types de freins. Le premier est un frein de type électrique, où un moteur électrique aide à ralentir la voiture en devenant un générateur et en récupérant par la même occasion une partie de l’énergie (environ 40%). Le second frein est mécanique. Ce frein est similaire à ceux utilisés par une voiture régulière, mais plus petit parce que la voiture solaire ne requiert pas la même force de freinage pour s’immobiliser. Une voiture solaire utilise souvent les freins d’une motocyclette ou même ceux de vélos de montagne."

La voiture solaire qui se prend pour un OVNI

"Beaucoup de facteurs vont affecter la performance d’une voiture solaire, comme la performance des cellules solaires. Plus cette dernière est efficace, plus elle produit d’électricité. L’efficacité des cellules solaires varie de 8% à 26%. Pour vous aider à comprendre mieux ce principe, le soleil produit environ 1,000 watts au mètre carré. Utiliser une cellule solaire ayant une efficacité de 20,5% récoltera environ 205 watts d’énergie. Une voiture solaire comporte en moyenne 8 mêtres carrés de cellules solaires."

[ MAJ : vendredi 31 octobre 2008 ]

Après 140 jours de voyage, Marcelo Da Luz a terminé le jeudi 30 octobre son périple de plus de 15 000 kilomètres. Il dépasse ainsi l’ancien record mondial établit en 2002 par une équipe australienne avec 13 055 kilomètres. Le canadien aura traversé le Canada deux fois.

On en sait un peu plus sur les caractéristiques de ce véhicule solaire ("Power of One") qui aura coûté la bagatelle de 500 000 dollars. Il peut ainsi atteindre jusqu’à 120 km/h et possède une autonomie maximale de 200 kilomètres, avant d’être rechargé.

Partagez l'article

 



         

Articles connexes

Poster un Commentaire

3 Commentaires sur "La voiture solaire qui se prend pour un OVNI"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
bolton
Invité

Je veux bien qu’ils me donnent la marque des cellules photovoltaïques qui ont un rendement de 26% !

Pcsi
Invité

Facile! Tu prends une cellule triple jonction à base de composés III-V sous concentration plusieurs centaines de fois et tu atteinds les 40% tranquille, bon après faut pas être regardant sur le coût..

lietseu
Invité

Tiens bolton,en voilà une d’adresse, et oui, je comprend que le gars se soit fait arrêter !Chapeau pour le dessin superbe de “l’ovni”, on aimerait savoir ce qu’il à couté et quelle sont ses caractéristiques… rystals.com/index.htm

wpDiscuz