L’administration américaine finance l’intégration du solaire

Le Département américain à l’Energie (DOE) compte investir 24 millions de dollars pour améliorer l’intégration de l’énergie solaire photovoltaïque dans les réseaux électriques.

12 partenaires industriels seront subventionnés dans le cadre du Solar Energy Grid Integration Systems (SEGIS). Ils devront notamment se pencher sur des projets de contrôle intelligent des réseaux qui permettront d’adapter les systèmes de contrôles conventionnels aux spécificités de l’énergie solaire. Les systèmes devront mieux prendre en compte les variations de production, pour stabiliser l’impact de l’énergie solaire sur les réseaux.

L’un des projets du programme consiste également à améliorer les interactions entre la production d’énergie solaire et les véhicules hybrides.

Ces projets s’inscrivent dans le programme Solar America Initiative, qui ambitionne de rendre l’énergie solaire compétitive avec les modes de production d’électricité conventionnels d’ici 2015.

La fondation du programme SEGIS a été annoncée en novembre 2007. Depuis, les entreprises participantes se sont attelées à développer des systèmes de contrôle intelligents pour intégrer le solaire aux systèmes de gestion de l’énergie. Le contrôle intelligent de la production d’énergie solaire est présenté comme une étape cruciale pour la mise au point de maisons, de bâtiments et de communautés énergétiquement neutre.

Parmi les entreprises sélectionnées : Bethel, Apollo Solar (Connecticut), Hauppauge, Nextek Power Systems (New York) and SmartSpark Energy Systems in Champaign, Ill. The DOE’s Sandia National Laboratories in Albuquerque (Nouveau Mexique).
 

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz