L’Afrique du Sud attribue 360 MW de projets éoliens à MRP

Le département de l’Énergie d’Afrique du Sud a accordé le statut de Soumissionnaire préféré à un consortium dirigé par Mainstream Renewable Power en vue de 3 projets d’énergie éolienne à grande échelle dans la province du Cap-Nord dont la capacité de production s’élève à 360 mégawatts.

Cette opération s’inscrit dans la troisième série du Programme d’achat d’énergie renouvelable du gouvernement d’Afrique du Sud. D’un investissement de quelque 9 milliards ZAR (soit 652 ME), ces trois projets seraient en bonne voie pour devenir entièrement opérationnels à la mi-2014. Le bouclage financier est attendu pour août 2014, tandis que la construction devrait commencer peu de temps après.

"L’équipe de Mainstream est ravie du succès remporté. Je comprends que la qualité des soumissions était très élevée, et des 93 soumissions reçues, seulement 17 ont réussi aujourd’hui et nous en avons remporté trois. Mainstream est désormais le principal promoteur d’énergie renouvelable en Afrique du Sud ; nous gérons trois projets éoliens et deux projets solaires qui devraient devenir opérationnels dans les prochains mois ainsi que trois parcs éoliens à grande échelle supplémentaires dont la construction devrait commencer l’année prochaine. Il y a plus de cinq ans, Mainstream avait identifié le potentiel futur du marché sud-africain et nous sommes très heureux que la qualité de nos projets et l’expérience de notre équipe aient été récompensées aujourd’hui" a commenté Eddie O’Connor, directeur général de Mainstream Renewable Power.

Il a ajouté : "Je tiens à féliciter le gouvernement sud-africain d’avoir initié un processus véritablement de calibre mondial et pour l’excellente manière dont il a été mis en œuvre. Cette réussite vient confirmer l’engagement à long terme de Mainstream visant à travailler avec ses partenaires pour apporter les avantages de l’énergie renouvelable non seulement en Afrique du Sud, mais aussi sur le continent africain. Cela marque une période extrêmement fructueuse pour Mainstream à travers le monde. Ce mois-ci nous avons conclu un investissement en actions à hauteur de 100 millions d’euros avec la maison de commerce japonaise Marubeni Corporation, nous avons signé une entente révolutionnaire avec Actis au Chili visant la construction de projets éoliens et solaires d’une capacité de 600 MW d’ici 2016 ; plus de 500 propriétaires fonciers indépendants se sont inscrits à notre projet d’exportation éolienne de 5.000 MW en Irlande et IKEA a fait l’acquisition de notre parc éolien de Carrickeeny en Irlande. »

** Un consortium incluant Mainstream a également remporté des projets éoliens et solaires d’une capacité de 238 mégawatts lors de la première série du programme en 2011.

Partagez l'article

 



         

Articles connexes

Poster un Commentaire

8 Commentaires sur "L’Afrique du Sud attribue 360 MW de projets éoliens à MRP"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Guydegif(91)
Invité

MRP, ça dépotte ! Surtout qd on voit le timing annoncé: ”…ces trois projets seraient en bonne voie pour devenir entièrement opérationnels à la mi-2014. Le bouclage financier est attendu pour août 2014, tandis que la construction devrait commencer peu de temps après.” On croit rêver, car on parle d’éolien: ”…ces trois projets entièrement opérationnels à la mi-2014. .” !!!!! Une visite sur le site de Mainstream Renewable Power mérite le détour ! Bravo! Bon vent ! A+ Salutations Guydegif(91)

Temb
Invité
Il manque l’information la plus importante dans cette brève, le prix de l’éolien en Afrique du Sud. Il s’agit évidement d’une très grand pays, ou les sites les plus ventés sont très loin d’être équipés et cela permet des productibles énormes. Il n’empêche, le prix auquel mainstream vendra son MWh est de…. 54€ DU MWh ! ce prix ne concerne d’ailleurs pas que Mainstream, 787MW ont été autorisés au total dans le pays sur ce round. C’est exactement la moité du prix proposé par l’EPR et 28% moins cher que celui proposé par les nouvelles centrales à charbon dans ce… Lire plus »
Temb
Invité

Pour que ça fasse moins “pub” Mainstream, le titre aurait pu être : 787MW attribués à l’éolien en Afrique du sud au prix de 54€ le MWh – dont 360MW à Mainstream 🙂

Dan1
Invité

Bon, en ce qui concerne les délais de mise en service opérationnelle du parc , il va peut être falloir revoir le planning… car à ce rythme là, le parc serait opérationel avant la date prévue de début de travaux : “ces trois projets seraient en bonne voie pour devenir entièrement opérationnels à la mi-2014. Le bouclage financier est attendu pour août 2014, tandis que la construction devrait commencer peu de temps après.” Posons les valises et réfléchissons. Pourquoi prévoieraient-il de débuter les travaux après la mise en service ? Traduction = trahison ??

Dan1
Invité

Et ces parc éolien tombent à pic, car ils permettront aussi l’Afrique du Sud de parler d’autre chose que du charbon. Car, côté charbon, ça va dépôter sérieux mi-2014 : MEDUPI et KUSILE, c’est du très lourd avec des facteurs de charge non moins impressionnant que l’éolien. Faisons les comptes pour 2014 jusqu’à 2018 : MEDUPI = 6 x 794 MW = 4 764 MW KUSILE = 6 x 800 MW = 4 800 MW Total = 9 564 MW en 5 à 6 ans, soit 1 600 MW par an !

Sicetairsimple
Invité

Faut juste s’habituer au langage: totalement opérationnel pour un financier, c’est quand le bouclage financier est terminé!

Sicetaitsimple
Invité

54€/MWh c’est effectivement remarquable. Il y a des raisons évidentes ( coût de main d’oeuvre, délais d’autorisation à priori très réduits, on rappelera que l’Afrique du Sud fait face à une pénurie chronique d’electricité,). Mais quelqu’un a-t-il des infos sur le facteur de charge attendu de ces parcs? Et question subsidiaire: il y a-t-il des chauve-souris en Afrique du Sud?

Dan1
Invité

S’il- y-a des chauves-souris… c’est cuit ! Concernant le facteur de charge, j’ai trouvé ceci qui peut aider à comprendre le potentiel éolien de la RSA :

wpDiscuz