L’Afrique du Sud lance 3 projets éoliens et solaires de plus de 500 ME

La compagnie Mainstream Renewable Power (MRP), a annoncé hier la signature des accords clés de financement, d’achat d’énergie et de mise en œuvre avec le gouvernement sud-africain pour son projet éolien et ses 2 projets solaires en Afrique du Sud.

Alors que Mainstream débutera les travaux de construction dans les semaines à venir, selon le calendrier, les trois projets devraient être mis en service d’ici la mi-2014. La valeur totale des investissements s’élève à plus de 500 millions d’euros.

Les projets comprennent un parc éolien de 138 MW situé à Jeffreys Bayn, dans la province du Cap-Oriental, d’une centrale solaire photovoltaïque de 50 MW située à De Aar, dans la municipalité de Emthanjeni du Cap-Nord et enfin d’une centrale solaire photovoltaïque de 50 MW située à Droogfontein, à proximité de la ville de Kimberley dans le Cap-Nord.

Mainstream a élaboré ces projets au cours de ces 4 dernières années et s’est chargé de toutes les autorisations, des raccordements au réseau électrique, du financement des projets, des contrats de construction, de l’achat d’équipements ainsi que de la gestion de l’ensemble du programme de construction.

Tout a commencé en novembre 2011, où Mainstream a formé un consortium chargé de soumissionner 3 projets dans le cadre du 1er Programme de production indépendante d’énergie renouvelable (REIPPP) du gouvernement sud-africain. En décembre 2011, le gouvernement a annoncé que le consortium avait remporté les 3 appels d’offres.

Parmi les membres du consortium, on compte notamment Globeleq (producteur d’énergie pour les marchés émergents) en tant qu’associé stratégique, Thebe Investment Corporation, Enzani Technologies et Usizo Engineering (deux sociétés d’ingénierie) ainsi que des sociétés de gestion communautaires et locales. Le fonds IDEAS Managed Fund d’Old Mutual est un membre supplémentaire du consortium dans le cadre du parc éolien de Jeffreys Bay.

"Cette étape importante renforce la position de leader de Mainstream dans le marché sud-africain de l’électricité", a commenté Eddie O’Connor, directeur général de Mainstream.

"Nous avons récemment levé des fonds sur les marchés mondiaux et nous sommes ravis de les investir au profit du développement de l’Afrique du Sud. Nous attendons avec impatience la mise en service de la centrale éolienne et solaire de 238 MW à la mi-2014. Le gouvernement sud-africain a été visionnaire et prévoyant en créant cette nouvelle industrie durable pour l’Afrique du Sud, conférant ainsi au pays une position mondiale de premier plan en matière de production d’énergie renouvelable."

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz