L’Afrique du sud met en pratique la pile à combustible

La compagnie Intelligent Energy pionnière dans la technologie des piles à combustible, basée sur l’hydrogène a annoncé la fin d’une série de projets de démonstration en Afrique du Sud.

En 2003, le Business Linkages Challenge Fund et l’organisme britannique de coopération DFID (Department for International Development) ont recherché des projets qui profiteraient aux zones rurales pauvres dans un ensemble de régions préalablement ciblées.

Intelligent Energy a soumis un projet pour l’Afrique du Sud qui a été approuvé et subventionné pour 50% de son coût total, le complément étant apporté par Intelligent Energy et son partenaire local Afrox (African Oxygen Limited).

Les démonstrations ont concerné trois applications :

1) L’alimentation électrique de Bisho (Eastern Cape), très aléatoire, implique un risque pour la conservation des vaccins. Une pile à combustible, installée dans un dispensaire en secours du secteur, a permis de stabiliser la temisantes

2) Dans les Newlands de Durban se trouvent les réservoirs qui alimente la ville en eau. Les contrôler implique de connaître en temps réel les niveaux d’eau pour commander à distance les différentes vannes. L’information est acquise par un système télémétrique alimenté par le réseau ou des panneaux solaires. Le système a été alimenté pendant 4 mois par une pile à combustible puis la pile a fonctionné en secours du réseau.

3) Intelligent Energy, en partenariat avec Nuon RAPS, a fourni l’énergie nécessaire à 10.000 foyers de Mzuke (KwaZulu Natal) où deux piles de 100 W ont été utilisées en secours du réseau.

(src : fuellcellworks.com)
Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz