L’AIE abaisse ses prévisions de demande de pétrole

Dans son rapport d’octobre publié hier, l’Agence internationale de l’énergie (AIE) a revu à la baisse ses prévisions de demande de pétrole pour 2006 et 2007.

Pour 2006, l’AIE table désormais sur une croissance de la demande de 1,2% (contre 1,3% le mois dernier) à 84,6 millions de barils par jour (contre 84,7 mbj). Même chose pour 2007, où elle prévoit désormais une hausse de 1,7% (contre 1,8%) à 86 mbj ( contre 86,2 mbj).

L’AIE explique que le Fonds monétaire international pronostique désormais un ralentissement de l’économie américaine. En revanche la prévision de demande de pétrole pour les pays non- OCDE demeure inchangée.

Revenant sur la forte chute des cours du pétrole (environ 25% par rapport aux pics de cet été), l’AIE souligne que si nombre de facteurs de tension se sont effectivement apaisés, il en demeure encore un certain nombre.

"La géopolitique, des capacités en amont sous tension, et la demande liée au froid ont la capacité d’infliger cet hiver une plus grande volatilité à un marché à l’équilibre délicat", souligne le rapport.

Partagez l'article

 



      

Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz