L’AIE cautionne l’exploitation des gaz de schiste

Alors que la France se montre extrêmement prudente dans la phase de recherche et d’exploration des gaz de schiste sur son territoire, l’Agence internationale de l’Energie estime au contraire, que le développement de ce type de combustible reste opportun.

"Nous pensons que le développement des gaz non conventionnels est très bienvenu", a déclaré lors d’une conférence de presse, l’économiste en chef de l’Agence internationale de l’Energie (AIE) Fatih Birol. Cependant, il a admis que les compagnies doivent utiliser "les meilleures normes pour veiller à ce que leur exploitation ne nuise pas à l’environnement."

"Ces gaz coincés dans les roches souterraines transforment les marchés du gaz, ils apportent plus de sécurité en faisant émerger de nouveaux producteurs à travers le monde", a t-il également fait savoir, citant des pays à très hauts potentiels comme les Etats-Unis, la Pologne, ou encore la France.

"Nous pensons qu’avec les meilleures technologies déjà disponibles actuellement, les gaz de schiste peuvent être produits dans la plupart des cas sans nuire à l’environnement", a affirmé M. Birol.

En interdisant la technique de la fracturation hydraulique très polluante, la France fait figure de pays pionniers dans l’encadrement de l’exploitation des hydrocarbures non conventionnelles. Hier, le gouvernement a en effet abrogé 3 permis exclusifs dont celui du pétrolier Total, les 61 permis restants devant se contenter de méthodes d’extraction dites classiques.

Le Groupe Total a d’ailleurs réagi à cette annonce et s’est dit "très surpris d’apprendre par voie de presse que le gouvernement aurait décidé d’abroger le permis d’exploration de Montélimar sans que Total à qui ce permis avait été attribué en ait été lui même informé".

Partagez l'article

 



         

Articles connexes

Poster un Commentaire

3 Commentaires sur "L’AIE cautionne l’exploitation des gaz de schiste"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Molivier
Invité

l’économiste en chef a dit… ça promet…

Aurel
Invité

“Nous pensons qu’avec les meilleures technologies déjà disponibles actuellement, les gaz de schiste peuvent être produits dans la plupart des cas sans nuire à l’environnement” Bref, il est possible en utiliant les meilleures technologies (donc dans le meilleur des cas, et quand l’exploitant sera disposé à utiliser la technologie la plus coûteuse) de me pas trop nuire à l’environnement. Ce qui sous-entend que dans la plupart des cas… ça nuit à l’environnement. Et c’est l’IEA qui le reconnait.

gp
Invité
et le jour où les cons n’auront plus le droit de citer, alors ce jour-là, oui, on pourra enfin envisager la construction d’un monde meilleur. De lire de telles conneries de la bouche de “hauts responsables”, c’est juste navrant. Le gaz de schiste n’a pas sa place dans le mix-énergétique du XXIème. Sauf pour ceux qui continuent à penser en mode XXème siècle. Je rêve d’un monde où tous ceux qui contribuent à pourrir la terre des générations futures seraient lourdement punis par dame Nature. Un jour p-ê. Il est temps d’en finir une bonne fois pour toute avec le… Lire plus »
wpDiscuz