L’Algérie équipe ses gazoducs de cables électriques

En collaboration avec des consortiums étrangers, l’Algérie investit lourdement dans ses infrastructures gazières avec l’élaboration de 3 gazoducs, dont le premier (Medgaz) devrait voir le jour en 2009.

Les deux futurs gazoduc Medgaz (entre l’Algérie et l’Espagne) et Galsi (entre l’Algérie et l’Italie à travers la Sardaigne) vont être accompagnés chacun par la pose de lignes de communication en fibre optique et de câbles afin de transporter de l’électricité produite en Algérie vers le marché européen.

Le troisième gazoduc transsaharien du nom de Tsgp, long de 4128 km, doit entrée en service à partir de 2015 et permettre de sécuriser davantage l’europe en approvisionnement énergétique. D’un coût de 10 milliards de dollars, il aura une capacité de 20 à 30 milliards de m3/an.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz