L’Algérie exportera de l’électricité vers l’Europe

L’Algérie devrait, dès la fin de cette année, exporter de l’électricité vers l’Europe grâce à son interconnexion avec l’Espagne.

Dans un premier temps, 400 MW d’électricité seront acheminés vers l’Espagne. A terme, la puissance exportée devrait s’élever à 1 000 MW.

En 2008, les deux pays ont signé un accord de transit de l’énergie de 400 MW. Cette interconnexion permet également à Alger d’importer 700 MW depuis l’Espagne en cas de besoin, et d’exporter jusqu’à 1 000 MW.

En Algérie, la Commission de Régulation de l’Electricité et du Gaz (Creg) a par ailleurs révélé une croissance de la consommation d’électricité de 8% en 2008. Le nombre de consommateurs a progressé de 240 000, s’établissant à 6,3 millions.

Sur le marché intérieur du gaz, Sonatrach enregistre une consommation en hausse de 4%. 220 000 clients supplémentaires ont été recensés.

 

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

5 Commentaires sur "L’Algérie exportera de l’électricité vers l’Europe"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Guydegif(91)
Invité
OK, très bon plan de mettre en place ce lien de transfert de MW A/R ! Il n’est ps précisé dans l’article si l’origine des 400MW algériens est des Centrales gaz mais on peut le supposer. Il serait intéressant dès à présent, vu le POTENTIEL SOLAIRE de l’Algérie, d’envisager un BOUQUET de Solutions Sources de Prod. élec., dont le gaz certes, mais AUSSI le SOLAIRE: CSP avec concentrateurs, miroirs, turbines, mais aussi PV, en // des Centrales gaz….. Et puis, histoire de faire un tour plus large du potentiel de l’Algérie dans la contribution aux ressources énergétiques, il serait intéressant de voir… Lire plus »
Olivier2009
Invité

Produire de l’électricité en Algérie, et donc consommer de l’eau douce en zone où elle est très précieuse, puis exporter de l’électricité vers l’Europe est absurde. D’autant plus absurde que les 3/4 des africains n’ont pas accès à l’électricité, dont 45 millions en Afrique du nord.      

Guydegif(91)
Invité
Désolé Olivier2009, c’est quoi ce délire ? C’est quoi cette histoire d’eau douce à consommer….??? L’Algérie a ausi des côtes, donc on peut même combiner production d’électricité et d’eau douce, pour le bien de tous, donc eau distillée à ”potabiliser” par adjonction mini de qq sels minéraux…pour le goût, car de l’eau distillée à boire c’est pas Top. C’est d’autant moins absurde que la (les) ligne(s) HT (HVDC ou HVAC ?) peut véhiculer des MWs dans les 2 sens, donc aussi acheminer le surplus européen lors surproductions (éolienne par ex.) en heures creuses, et, à condition qu’on y ait installé du réseau… Lire plus »
Benia
Invité

les européens qui ont acquis un certain know how, notamment les allemeands en énergie solaire, devraient aider l’algérie à en produire ; d’autant que le potentiel énergétique est capable de couvrir les besoins en électricité de 25 fois la consommation de toute l’Europe. On parle d’un ensoleillement de 4500 h/an dans le Sud et la moitié dans le Nord. Même l’éolien est important dans le désert du Sahara. De plus, ces énergies sont propres et éternelles et peuvent revenir de moins en moins chères grâce au progrès qui se fait dans les différents centres de recherche et dont la présente lettre fait souvent échos.

mido48
Invité
Lors d’un de mes post  j’ai declaré que les nord africains entre autre (l’algerie) ont les resources naturelles renouvelables tres prometeuses  (solaire ,eolien ,biogaz,..) et certains europeens ont la technologie et le savoir faire.Il suffit de juste un peu d’honeteté et de franchise et d’equité  pour etablir des partenariats gagnant -gagnant .Je suis tout à fait d’accord avec Guydegif que s’isoler devant de tels echeances mondiales ne resoudrera jamais aucun probleme pour aucun pays quel que soit son statut (developpé ,en voie de developpemnt ou sous developpé).Soyons alors ensemble et chacun dans son role pour assurer la sauvegarde ressources naturelles… Lire plus »
wpDiscuz