L’Allemagne pour une coopération énergétique renforcée

Frank-Walter Steinmeier, ministre allemand des Affaires étrangères, a plaidé pour une meilleure coopération entre les pays riches et les pays émergents dans le secteur énergétique.

Devant les ministres de Affaires etrangères des pays lesplus industrialisés (G8) et des pays émergents (G5), M.Steinmeier a rappelé que "la protection du climat est inséparable de la sécurité énergétique", alors que s’ouvrait le même jour la conférence de Bali.

Si le ministre allemand a évoqué des divergences sur la "philosophie" de Bali, notamment sur la question des contraintes, il a fait part de son "espoir" de voir se produire un changement.

Pour lui l’important est, pour le moment, qu’il existe un consensus autour du rôle de l’ONU comme meneur des négociations. Le processus doit, selon lui, être organisé autour d’un "agenda contraignant", et doit s’articuler autour d’un "renforcement de la coopération énergétique (…) pour les pays industrialisés et émergents.

Cette coopération passerait, entre autre par la mise en place de "systèmes d’alertes et de mécanismes de conciliation", ou par le renforcement d’institutions comme l’Agence internationale de l’énergie (AIE)

Enfin, M.Steinmeier a proposé d’élargir les compétences du Forum international de l’énergie, relatives au pétrole, en incluant  la question du marché du gaz

 
 
Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz