L’allemand E.ON approuve le rachat des actifs d’Endesa

Les conseils d’administration et de surveillance du groupe allemand E.ON ont approuvé le rachat des actifs d’ Endesa pour une valeur de 11,8 milliards d’euros.

Hier soir, Enel et sa filiale Endesa avaient fixé le prix de leurs actifs destinés à E.ON pour un montant de 13,525 milliards d’euros. Les actifs cédés par l’espagnol Endesa étaient valorisés à 11,5 milliards d’euros tandis que ceux cédés par l’italien Enel s’élevaient à 2,025 milliards.

E.ON va donc s’acquitter de 8,9 milliards d’euros pour les actifs et endossera 2,9 milliards d’euros de dette, a fait savoir E.ON dans un communiqué.

En Espagne, E.ON a l’intention d’acquérir le fournisseur d’électricité espagnol "Viesgo" a Enel ainsi que d’autres capacités d’ Endesa pour environ 3 GW. En 2010, cette capacité devrait augmenter en raison de nouveaux projets de construction en cours pour environ 5 GW. Avec une part de marché de plus de 10%, E.ON se classera quatrième producteur d’électricité sur le marché espagnol. En reprenant les 580 000 clients de Viesgo, E.ON prend de fait pied sur le marché de la distribution d’énergie en Espagne.

En Italie, E.ON est en mesure d’acquérir une participation de 80% dans le capital d’ Endesa Italia (7,2 GW de capacité de production). Comme en Espagne, E.ON deviendra le quatrième plus important producteur d’électricité en Italie.

Rappelons enfin qu’en France, E.ON recevra, (grâce à une participation de 65% d’ Endesa France dans la SNET), la capacité électrique d’environ 2,5 GW devenant au passage, le numéro 3 dans le secteur de l’électricité français.

Partagez l'article

 



         

Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz