Lancement de la construction du plus grand parc photovoltaïque d’Europe

Le consortium composé d’Eiffage, de Schneider Electric et Krinner ont annoncé avoir remporté, le contrat de conception, construction, opération et maintenance du plus grand projet photovoltaïque d’Europe, pour un montant de 285 millions d’euros.

L’investissement global est supérieur à 360 millions d’euros.

Ce projet, constitué de 25 centrales et développé par Neoen, l’un des principaux acteurs français des énergies renouvelables, représentera une puissance globale de 300 MWc. Il se situera sur la commune de Cestas, près de Bordeaux.

Neoen détiendra 120 MW en cumulé, aux côtés de 8 investisseurs de renom.

Les travaux, dont le montant s’élève à près de 285 millions d’euros, débuteront immédiatement. Ils mobiliseront l’expertise de RMT, filiale de Clemessy, pour les études, de Eiffage Energia pour les travaux de raccordement, d’Eiffage Travaux Publics pour les terrassements, de Schneider Electric pour la chaîne de conversion électrique et de Krinner GmbH pour les fondations à visser et les structures photovoltaïques.

Le consortium assurera également l’opération et la maintenance du parc.

Le parc sera directement raccordé au réseau à très haute tension et entrera en service en octobre 2015. Il produira chaque année plus de 350 gigawatts-heures, ce qui correspond à la consommation électrique de jour de l’ensemble de la population de Bordeaux.

"Nous sommes fiers d’avoir mené à terme le développement de ce projet exceptionnel, et d’écrire ainsi une nouvelle page de l’histoire des énergies renouvelables en France" a déclaré Xavier Barbaro, président de Neoen.

Et d’ajouter, "ces centrales formeront le plus grand parc photovoltaïque d’Europe, et seront également parmi les plus compétitives, montrant ainsi la capacité du solaire photovoltaïque à jouer un rôle de premier plan dans le mix énergétique français et européen."

"Nous avons repris un projet ancien de First Solar, abandonné après le moratoire sur le solaire en 2010" a t-il également expliqué.  "Nous avons préféré la technologie du silicium cristallin à celle des couches minces, et une orientation originale est-ouest, qui ont permis de réduire les coûts et de maximiser l’utilisation du foncier. Ce qui nous permettra de dégager une rentabilité satisfaisante malgré la baisse des tarifs d’achat."

Selon le journal Les Echos, l’électricité produite sera vendue à EDF au prix de 105 euros par MWh, contre plus de 300 euros prévu initialement.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

148 Commentaires sur "Lancement de la construction du plus grand parc photovoltaïque d’Europe"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Aefried
Invité

Je ne crois pas ça. Est ouest est meilleur si le tarif est différent le jour seulment.

gaga42
Invité

Super, encore une nouvelle unité pour ma collec: la “consommation électrique de jour” Quesaco? jour d’été? d’hiver? avec ou sans chauffage? Et cette fois-ci, qu’on ne vienne pas nous dire que ces panneaux sont sur des garrigues incultes: Cestas c’est soit des pins exploités, soit des cultures à bon rendement (l’eau est abondante à qq mètres), oh, j’oubliais, on va mettre qq dizaines de moutons dessous… Cestas c’est aussi une zone relativement urbanisée avec des dizaines de milliers de m2 de toitures disponibles, sans compter l’agglo Bordelaise à coté…

Samivel51
Invité

Qu’entendent-ils pqr orientation Est-Ouest? Les panneaux sont-ils fixes ou mobiles?

sunny
Invité

Je me demande si les Echos sont bien renseignés. Le prix d’achat paraît un peu cher pour un projet PV de cette dimension. Si c’est vrai, Schneider et Eiffage s’en sont pas mal sortis dans cette affaire. Bon, on sait déjà que le solaire est moins cher que le nucléaire sécurisée.

b api
Invité

A voir Constantin 1 ici Ce projet démontre que l’on peut produire de l’énergie photovoltaïque à pas cher en grand volumes. Et encore, 105 €/MWh, dans un configuration est-ouest et pas nécessairement à l’endroit le plus ensoleillé de la Métropole. Il faut ces grands projets, mais je déplore qu’ils soient implantés après un défrichement des forêts, et que le Préfet Enarque de la Promotion Voltaire les y autorise. Il y a des terrains dans les infrastructures de transport (aéroports, autoroutes, voies de chemin de fer et navigables) qui ne demandent qu’à être réquisitionnés.

sunny
Invité

En fait non, j’avais en tête des parcs plus au sud bénéficiant de meilleures conditions d’ensoleillement et donc des prix d’achat plus bas. L’ensoleillement est moindre dans la région aquitaine.

Temb
Invité
105€ du MWh pendant 15ans pour ce parc solaire : tarif T5 qui court depuis 2ans et demi, ce qui entraine une baisse de la durée de 5ans comme le prévoit la loi. Cette centrale dispose de baux de 40ans et pourra donc fournir de l’électricité à 105€ / MWh pendant 15ans, puis à moins de 20€ pendant 25ans. Soit une moyenne à 50€ du MWh, c’est même presque le prix du nucléaire historique ! L’EPR et ses 250€ de moyenne sur 35ans est décidement hors de prix, 5 fois plus cher que le solaire!! Cette centrale est bien orientée… Lire plus »
Temb
Invité
Cela peut effectivement paraître un peu cher, sauf qu’en réalité c’est sur 15ans (14ans et 8mois exactement) de tarif et non pas 20ans. Ne pas oublier non plus qu’une centrale de ce type, une fois les moins de 15ans passés, c’est autour de 17-18€ du MWh pendant les 25ans suivants (même si baisse de rendement, au bout de 40ans il devrait rester 70 à 75% de la capacité initiale). Sur Sa durée de vie on approche des 50€ du MWh, le solaire est devenu ultra-compétitif! Si demain nos anti-ENR de la DGEC et d’EDF lachaient du lest et autorisaient la… Lire plus »
sunny
Invité

Le rapport de la banque Lazard est ici

Samivel51
Invité

J’ai pas dit que c’etait cher, j’ai demande ce qu’ils entendent par “orientation Est-Ouest”. Si quelau’un sait, merci d’avance. Si les panneaux sont alignes en rangs orientes Est-Ouest et penches vers le Sud, ca ne me parait pas original du tout: tous les parc PV fixes et au sol sont comme ca.

sunny
Invité

Merci pour ce complément d’information. Je n’avais pas compris qu’il s’agissait du tarif d’achat T5 d’avant 2012, donc réduit de 5 ans. Aujourd’hui il est à un peu plus de 71 euros/ MWh, donc complétement fictif. Le coût de production du MWh de cette centrale, si elle passe la trentaine, doit être très faible, en effet.

Bouboudu11
Invité

Avec 300 Mw de production aléatoire, la stabilité du réseau va en prendre un coup! Mais tous ceux qui investissent dans ces projets ne pensent que rentabilité. Quant aux “politiques” qui autorisent ces installations, savent -ils comment fonctionne le réseau de distribution? Un jour, nous connaîtrons probablement un nouveau décembre 1978!

Tech
Invité

encore une preuve que le prix des ENR est compétitif avec le nuke ! pour moi la seule chose qui manque, c’est : quel stockage associé?

gaga42
Invité

Quelle preuve? Il s’agit de prix fixes totalement dissociés du vrai marché (Spot), qui est plutôt de l’ordre de 50€ aux heures d’ensoleillement en France (et “bizarrement”, beaucoup moins, voire

Bachoubouzouc
Invité

“encore une preuve que le prix des ENR est compétitif avec le nuke !” A force de baisser les prix, on va bientôt se rendre compte que l’électricité PV ou éolienne ne vaut rien du tout !

sunny
Invité

Et Oui, Et Oui. Cela continue de diminuer. Et l’AIE y croit de plus en plus. Elle a publié un scénario à 79 % d’ENR en 2050, le scénario hi-REN compatible avec la limitation du réchauffement climatique à +2 degré.

Temb
Invité

Les panneaux sont iclinés vers l’Est pour une travée, vers l’ouest pour la travée suivante. Ils ne sont pas orientés vers le sud. Il y a donc 150MW orientés plein est et 150MW orientés plein Ouest. L’angle est assez faible. @Sunny : le tarif ne court que sur 14 ans et 8 mois… Après on passe en couts d’O&M autour de 17-18€ du MWh pour ce type de parc.

Titons
Invité

A part quelques correspondants qui ont soulevé la question de l’usage de terres agricoles les autres sont en extase sur cette installation alors que l’occupation des terres agricoles pour ces projets augmente et que l’on oubli les conséquences sur l’autonomie alimentaire, l’augmentation du prix des terres, etc. Bien sur c’est encore un groupe financier qui va en profiter alors que EdF fait tout son possible pour limiter les installations sur les toits des grands bâtiments et comme couverture des parkings des grandes surfaces. Salutations

Benvoyons
Invité

Bien sûr que c’est rentable avec des panneaux asiatiques et des monteurs polonais !!!! Quant à savoir si la zone couverte était, pourrait, sera… on s’en fout ! il est urgent de faire du fric alors arrêtez de nous bassiner avec toutes ces considérations écologiques. Laissez vivre la libre entreprise pour le bonheur des travailleurs (chinois) et le malheur des contribuables (français).

O.rage
Invité

Toujours 10% de taux de charge + 90% de back-up au diesel, de leurs subventions massives, et 100x fois plus de ressources non renouvelables importées par kWh que le nucléaire et donc 20 à 40 fois plus cher. 300 millions d’euros dans un projet qui vaut rien qui fait passer les écolos pour des hypocrites au double discours.

O.rage
Invité

Donc vous justifiez l’exploitation massive de ressources minières des pays du Sud pour faire du photovoltaïque (sans parler des déchets toxiques restants à “traiter”) parce que vous êtes un consommateur égoïste et gaspilleur?… En effet, très “mignon”.

O.rage
Invité

“… Comparé à ce qui est nécessaire pour extraire les matières premières liés à l’utilisation de l’ordinateur sur lequel vous tapez ce message, l’industrie photovoltaïque c’est peanuts.” Ah bon? peanuts c’est 100% de la production mondiale actuelle de béton, d’acier, d’aluminium de cuivre et de verre entre 2030 à 2040 pour faire moins de 50% de puissance installée d’éolien et de PV? Vous comptez envoyer combien de militaires pour protéger “vos” matières premières “non-renouvelables-mais-renouvelables” sous couverts d’arguments bidons ?

Samivel51
Invité

Merci! Tres interessant. La courbe de puissance journaliere plus lisse favorise aussi l’integration au reseau national, j’imagine. Mais par contre les panneaux ne sont jamais face au soleil et ne travaillent donc jamais a leur puissance maximale.

gaga42
Invité

Vous essayez de discuter avec quelqu’un dont les arguments sont du genre “Le prix spot n’est pas un prix de marché”, ou “les matières premières pour le PV c’est peanuts”, et le ponpon: le problème de l’occupation des terres agricoles “c’est pour les moutons de Panurge”. Laissez tomber, and don’t feed the troll…

sunny
Invité
Symbiose entre végétaux et panneaux PV Vous soulevez un vrai problème qui doit être prise en compte dès la conception du parc. Pour l’agriculture, l’INRA et Sun’R mènent des recherches visant à identifier les meilleurs modalités de panneaux solaires avec des cultures agricoles (projet Sun’Agri 1). Résultat sur un champs de blé, avec une perte d’un tiers de luminosité due à l’ombre des panneaux, la perte de rendement n’est que de 10 %, ce qui prouve que dans telles conditions, les plantes sont capables de s’adapter. Evidement, ce problème doit être pris en compte lors de la conception. Combiner PV… Lire plus »
sunny
Invité
Symbiose entre végétaux et panneaux PV Vous soulevez un vrai problème qui doit être prise en compte dès la conception du parc. Pour l’agriculture, l’INRA et Sun’R mènent des recherches visant à identifier les meilleurs modalités de panneaux solaires avec des cultures agricoles (projet Sun’Agri 1). Résultat sur un champs de blé, avec une perte d’un tiers de luminosité due à l’ombre des panneaux, la perte de rendement n’est que de 10 %, ce qui prouve que dans telles conditions, les plantes sont capables de s’adapter. Evidement, ce problème doit être pris en compte lors de la conception. Combiner PV… Lire plus »
Nicias
Invité

Le 20 mars 2015, la production pv de l’Europe sera intégralement lissée par une éclipse partiele du soleil.

Nicias
Invité

eclipse totale, pardon.

Nicias
Invité

Et comment on fait passer des tracteurs ou autres machines agricoles sous votre toiture pv pour récolter le blé ?

Sicetaitsimple
Invité

Vous n’avez rien compris: pour que ce soit plus écologique, on récolte à la faux. En plus c’est créateur d’emploi.

Sicetaitsimple
Invité

300MWc, 300ha, 300M€… Voilà un projet local, citoyen, à taille humaine, certainement intégré à un smart grid ( ah non, mince, il est écrit que c’est vers RTE…), bref toutes les qualités généralement vantées. Bon, allez, soyons objectif, au moins l’orientation Est-Ouest c’est effectivement un plus en termes de service rendu. Ca vaut bien 15 à 20M€ de CSPE pendant 15 ans, compte-tenu des difficultés bien connues à assurer l’équilibre offre demande d’électricité en France durant “l’été electrique”….

Tukoz tukoz
Invité

…d’arière-garde : continuez Nicias & Sicetaitsimple, vous mériterez bientôt une marionette aux Guignols 🙂

Sicetaitsimple
Invité

Vous voulez cultiver du blé sous une structure telle que celle présentée par Sunny (c’était l’objet de la remarque)? Parlez en à un professionnel….

Samivel51
Invité

C’est quand meme curieux que des panneaux fixes Est-Ouest soient plus rentables que des panneaux fixes plein sud, ou que des panneaux sur tracker a un axe. Dans ces deux derniers cas la production par surface de panneaux est quand meme nettement superieure. Mais peut-etre que le prix du panneaux lui-meme a tellement baisse (plus que celui des trackers, du terrain, des installations electriques..)

Sicetaitsimple
Invité

Merci pour le lien. Simplement sans rentrer dans tous les détails je pense qu’il est essentiel de ne pas comparer (ou du moins généraliser des conclusions) entre des situations qui n’ont pas grand chose à voir. Bien entendu, du PV aura un intéret beaucoup plus fort dans un pays plutôt ensoleillé où la pointe electrique annuelle de consommation est située en milieu de journée en été que dans un pays où celle-ci est et de très loin située en hiver. Je parle là d’intéret global (solution globalement optimisée) , pas d’interet particulier.

jpdebangui
Invité
L’énergie est dans le pré (comme le bonheur sans doute). Ce qui m’étonne, c’est de ne voir aucune analyse de l’effet des tornades et de la grèle sur ces équipements de grande surface, donc fortement exposés. Il est est de même pour l’éolien, sur terre comme en mer…. Quelle sera la longévité réelle de ces équipements ? Quel sera le coût de la maintenance, du renouvellement des équipements détruits par les intempéries ? Rien. Nous savons pour les barrages, pour les centrales thermiques et nucléaires…. Lorsque nous parlons du risque nucléaire, qu’il ne faut pas oublier, nous oublions Malpasset et… Lire plus »
Japofarmer
Invité

Le système des panneaux solaire n’est pas utilisable pour les grandes cultures mais il est utilisé pour les cultures maraîchères qui préfèrent moins de soleil. C’est utilisé au Japon pour la permaculture.

O.rage
Invité

He secured the first available FIT (feed-in-tariff) rate of 42 yen/kWh for “20 years, earning 1.6 million yen (~$16 000) annually, while making only 100 000 yen (~$1 000) from farming. I hope this will attract young people to come back to the countryside? Takazawa said. 16 000 dollars à regarder tourner le compteur grâce au tarif d’achat 1 000 dollars à s’échiner à cultiver et vendre des choux-fleurs. Qui va être attiré par la culture?” +1

sunny
Invité
Le tout c’est de voir les tendances et de comprendre que la vision économique et la trajectoire énergétique mondiale est en train de changer. En France, beaucoup devrait prendre un peu de hauteur (regarder ce qui se passe en Asie, en Amérique du nord et du sud) pour comprendre que les lignes sont en train de bouger, que les réalités d’hier ne sont plus celles d’aujourd’hui. Le défi est que ceux qui ont porté cette politique et qui sont encore dans les instances décisionnaires aient encore un peu de fraicheur intellectuelle pour comprendre que le monde est en train de… Lire plus »
Aveyon libre
Invité
La Step de grand maison en Isere a une capacité de stockage de 35 Gwh Cette centrale PV devrai produire 350 Gwh donc j’ en déduis que son énergie serais stockable en 10 cycle pompage turbinage de grand maison. Au fait ce barrage a été mis en service en 1987 donc un peut supposer que ce n’ etait pas pour stocker l’ energie fatale de nos fameuse ENR. Aller, a la louche ce seul barrage est capable de stocker une bonne partie de l’ energie des ENR francaise. Bien sur son cout a été integrée dans le le prix du… Lire plus »
Sicetaitsimple
Invité
“Cette centrale PV devrai produire 350 Gwh donc j’ en déduis que son énergie serais stockable en 10 cycle pompage turbinage de grand maison….a la louche ce seul barrage est capable de stocker une bonne partie de l’ energie des ENR francaise. ” La puissance de pompage maximale de Grand Maison est d’environ 1800MW, c’est donc la puissance maximale (d’électricité, pas spécialement renouvelable) qu’elle est capable d’absorber, tant que la retenue amont n’est pas pleine. C’est cette valeur qui peut (éventuellement) être comparée à la puissance maximale produite par les renouvelables. Raisonner en energie ou en cycle n’est pas reellement… Lire plus »
elezie
Invité
Quand je lis que les panneaux photovoltaïque produisent dans les meilleurs conditions une « pleine puissance dès 9-10h du matin et idem jusqu’à 18-19H » en tant que producteur d’électricité photovoltaïque, je suis obligé de réagir. C’est en partie vrai, mais cette affirmation n’est crédible que pour la saison d’été. J’habite dans la région PACA (à côté de Manosque) donc, dans la région la plus favorable pour l’exploitation de cette énergie avec un taux d’ensoleillement bien régulier. Il est facile d’effectuer des mesures de production en consultant le compteur de production qui relève l’électricité injectée dans le réseau. Sur 5… Lire plus »
elezie
Invité

Pour aller dans le sens de badrien, il faut également tenir compte que le retour énergétique vers le consommateur se traduira par une perte de 40/50 % en rentabilité ; catastrophique de nos jours pour la compétivité de nos entreprises…

Aveyron libre
Invité
Ma remarque avais pour seul but de montrer que des solutions de stockage on put etre devellopé dans les année 80, bien avant l’ apparition des ENR. Si je suis un peu agacé, c’ est qu’ aujourd’ hui le principal argument contre les enr c’ est la difficulté ou le cout du stockage. Mais pourtant on a bien réussi a construire les step de montezic ou de grand maison pour stocker l’ energie des réacteur atomique dont personne ne veux la nuit!! Par contre je dois conceder que pour la centrale de Cestas il sera bien difficile de trouver une… Lire plus »
sunny
Invité
Il faut penser mix énergétique. Evidemment que le PV ne peut équilibrer la demande à lui tout seul. Comme dirait le RTE il faut une mutualisation et une respiration entre les différentes sources d’énergie renouvelables, éolien offshore, terrestre, stockage PV, biomasse solide, biogaz, etc ….. En hiver, le facteur de charge de l’éolien offshore est supérieur à 50 %, quand il n’y a pas de vent dans le sud, cela ne veut pas dire qu’il n’y en a pas sur la côte atlantique. Faire une analyse en isolant le PV des autres sources d’énergies renouvelables, cela n’a aucun sens. L’idée… Lire plus »
Luis
Invité
¤ Pour la STEP de Grand’Maison, c’est la capacité du réservoir bas (barrage de Verney) qu’il faut prendre en considération pour le fonctionnement en STEP pure. Soit 15 millions de m3 contre 140 millions de m3 pour le réservoir de Grand’Maison. Avec un pompage de 135 m3 par seconde, le réservoir bas est vidé en 31 heures à puissance maximale. Celle-ci étant de 1.275 MW, cela fait une consommation de 39.500 MWh pour remonter toute l’eau du réservoir bas. Comme la production photovoltaïque a été en moyenne de 5.450 MWh/jour en janvier 2014 (9.250 MWh/j au maximum), la STEP de… Lire plus »
elezie
Invité
D’accord en grande partie avec votre analyse. Ma remarque précédente avait pour but de montrer la diffulté de se passer de la part du nécléaire (comme certains le souhaitent) par rapport à la techno d’aujourd’hui et les impératifs économiques (le prix de l’énergie est un facteur important pour la compativité des entreprise qui se répercute en cascade). En outre le PV est quelque fois trop idéalisée et il me paraissait important de détailler ses points faibles que j’ai pu constatés depuis que je suis producteur en PV. l’éolien offshore à partir des grosses machines comme celles réalisées par Alstom, me… Lire plus »
Aveyron libre
Invité
Vous dites que les step existaient avant les centrales nucleaires, c est surement vrais mais voici les date de mise en service des 6 plus importantes: Grand Maison (Alpes) 1988, Montézic (Massif Central)1982, Super Bissorte 1986 (Alpes), Revin 1976 (Ardennes), Le Cheylas (Alpes) 1979 et La Coche (Alpes) 1975 . la STEP souterraine de Nouvelle Romanche (Alpes)2017. Alors le nucleaire regule surement bien mais les financiers preferent les faire tourner plein pot et pomper la nuit. Les ENr ont peut etre priorité d’ acces au reseau mais le nucleaire a une priorité d’ acces au Step. A élizie si vous… Lire plus »
sunny
Invité

Autre discours Si on arrête le tarif d’achat PV garanti pour les particuliers, vous êtes favorable au développement de l’autoconsommation PV (sans aucune taxation de l’électricité auto-consommée) et la revente de l’excédent au prix de marché ou de gré à gré? Si cela permet à un simple citoyen ou une simple entreprise de payer moins cher son électricité, vous êtes d’accord?

sunny
Invité

Autre discours Si on arrête le tarif d’achat PV garanti pour les particuliers, vous êtes favorable au développement de l’autoconsommation PV (sans aucune taxation de l’électricité auto-consommée) et la revente de l’excédent au prix de marché ou de gré à gré? Si cela permet à un simple citoyen ou une simple entreprise de payer moins cher son électricité, vous êtes d’accord?

wpDiscuz