Lancement du forage géothermique du futur réseau de chaleur YGéo

D’un montant total d’investissement de 35 millions d’euros, les travaux de forage du projet géothermique du futur réseau de chaleur des villes de Rosny-sous-Bois, Noisy-le-Sec et Montreuil (YGéo) ont été lancé début mai en présence d’élus et responsables.

Le forage est l’étape emblématique de la construction d’YGéo. Depuis le mois de mars 2015, la foreuse, d’une hauteur de 36 mètres, a débuté le creusement des puits du doublet géothermique, qui atteindront chacun une profondeur de 1 800 mètres : le puits producteur alimentera la chaufferie de géothermie, alors que le puits injecteur assurera le retour de l’eau géothermale refroidie dans le sous-sol du Dogger Francilien.

La chaufferie géothermique d’une puissance de plus de 10 MW sera mise en service à l’été 2016. Elle fournira plus de 50% des besoins en chaleur des abonnés du réseau, soit plus de 10 000 équivalent logements, permettant ainsi d’économiser plus de 15.800 tonnes de CO2 par an, soit les émissions annuelles de 8.600 véhicules.

Le réseau YGéo, long de plus de 10 km et d’une puissance totale de 10 MW de puissance par géothermie et de 7 MW par des pompes à chaleur, vise à favoriser l’utilisation des énergies renouvelables, à sécuriser la fourniture énergétique et à lutter contre la précarité énergétique. Le recours majoritaire à cette énergie renouvelable permettra en effet aux usagers de maîtriser leur coût de chauffage et de bénéficier du taux réduit de TVA à 5,5%.

Le projet géothermique YGéo s’inscrit dans la dynamique de transition énergétique du territoire d’Ilede-France, et tout particulièrement dans les projets des trois communes, résolument tournées vers l’avenir et le développement durable. Le projet répond aux objectifs que les villes de Rosnysous-Bois, Noisy-le-Sec et Montreuil se sont fixés dans le cadre de leurs Agendas 21 respectifs.

Il s’inscrit par ailleurs dans le cadre du programme de relance de la géothermie et est soutenu par le fonds chaleur mis en place par l’ADEME et la Région Ile-de-France à hauteur de 6,5 millions d’euros sur les 35 millions d’euros d’investissement global du projet YGéo. Le coût de l’entretien et du renouvellement des installations prévus au cours des 30 ans de la durée du contrat de délégation de service public attribué à Cofely Réseaux, sera de l’ordre de 8,5 millions d’euros.

** Jacques JP. Martin, Président du SIPPEREC, Frédéric Martin, Directeur Général Adjoint de la branche Energie Services en charge du Pôle Réseaux chez ENGIE, Damien Térouanne, Directeur Général de Cofely Réseaux, Claude Capillon, Maire de Rosnysous-Bois, Bernard Girault, maire adjoint de Noisy-le-Sec, Patrice Bessac, Maire de Montreuil, Joëlle Colosio, Directrice Régionale de l’ADEME

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

6 Commentaires sur "Lancement du forage géothermique du futur réseau de chaleur YGéo"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Pastilleverte
Invité

de sauver la Planète, nous souhaitons bon courage aux habitants assez proche des forages pour subir les nuissances sonres, peut être nuit et jour. Bonnes boules Quiès !

etehiver
Invité
Cette géothermie de la terre profonde est très peu renouvelable en réalité. Elle se multiplie en région parisienne faussement appelée renouvelable , capable de remplacer des centrales nucléaires pour se chauffer, alors que la puissance max par habitant en région parisienne 0,1W/m2 soit (100kW/km2)x(Surface 12000km2) divisé par le nombre d’habitants 12millions est de 100W par habitant réellement renouvelable , tout juste de quoi allumer une lampe en permanence et ne pas se chauffer avec plus qu’une lampe !! Voir : ht tp :/ /fr.wikipedia.org/wiki/Gothermie “Elle est en général diffuse et rarement concentrée, avec un flux moyen de 0,1 MW/km2 (0,1… Lire plus »
etehiver
Invité

Responsables prenez conscience de cette réalité, car ce faux renouvelable sera épuisé, en refroidissant tout le sous sol parisien, le croyant inépuisable !! !! Une énorme erreur si généralisé à toute la région, dont vous serez responsables pour nos enfants !! Il faut recharger les puits avec de la chaleur solaire venant de capteurs solaires en surface, 3400 fois plus puissants

michel123
Invité

l’initiative est bonne si la chaleur vient à diminuer, il suffit de creuser le puit encore plus profond pour capter une chaleur encore plus élevée. Evidement le coût en sera supèrieur. On attend une baisse du coût des forages pour génèraliser ces forages géothermiques à toute la france. Pour l’instant le côut des forages augmente de façon exponentielle avec la profondeur.

Sicetaitsimple
Invité

Le Dogger c’est un aquifère entre 1600 et 2000m environ, je ne pense pas que votre “solution” soit adaptée.

seb
Invité
Etes vous sûr que ce n’est pas vous qui racontez n’importe quoi …? Vous affirmez beaucoup de choses, mais je ne suis pas convaincu que vous soyez expert : “Elle est en général diffuse et rarement concentrée” Ben oui mais justement le Dogger en Ile de France fait partie des endroits où elle est concentrée… Dire qu’elle n’est pas inépuisable est une chose, affirmer qu’elle en deviendrait inutile en est une autre ! ” la densité de puissance solaire moyenne reçue par la Terre, de l’ordre de 3400 fois plus important (340 W/m2) environ” C’est bien c’est bien , ça… Lire plus »
wpDiscuz