Lancement d’un engrais constitué de laine de mouton

Face aux laines en provenance de l’hémisphère sud, l’Europe ne parvient pas à se positionner sur le secteur des textiles et se limite à écouler ses produits vers des domaines comme celui des tapis ou du rembourrage.

Dans ce contexte, une Société Coopérative d’Intérêt Collectif (SCIC), Lanatural, que co-dirige Benoît Michenot et Andrew Mc Gregor, et dont l’une des deux activités vise à valoriser la laine de mouton, a décidé de lancer une étude prospective dans le cadre du programme européen Interreg, avec deux partenaires espagnol et portugais.

"Notre objectif était de déterminer quelles étaient les filières de développement envisageables pour la laine produite en particulier dans la région Poitou-Charentes", explique Benoît Michenot. Confiée à Valagro, une plate-forme technologique régionale dont la mission est de valoriser les produits, non alimentaires, de l’agriculture, cette étude a conduit, en 2001, à proposer 16 filières de développement pour la laine.

Deux secteur porteurs, l’horticulture et l’isolation

"Parmi celles-ci, nous en avons choisi deux, l’horticulture et l’isolation, qui correspondent à des secteurs porteurs, même si les conditions d’accès au marché du second sont plus difficiles tant techniquement qu’économiquement ", précise l’un des cogérants de cette petite structure. Menée entre 2003 et 2006, toujours dans le cadre du programme Interreg, une seconde phase d’étude a conduit en particulier à la mise en oeuvre de procédés de fabrication d’engrais pour l’horticulture à partir de laine de mouton. Réalisé là encore par Valagro, en collaboration avec l’Université de Poitiers, le Critt horticole de Rochefort-sur-Mer et les centres techniques des partenaires espagnol et portugais, ces travaux ont abouti à la mise au point d’un premier produit. Baptisé "Granulana", ce nouvel engrais dit " retard ", du fait de sa diffusion progressive et durable, se présente sous la forme de granulés. Après avoir été testé en laboratoire au Critt horticole, ce produit, unique en son genre, a fait l’objet, courant 2005, d’essais en plein champ au CPIE (Centre Permanent d’Initiative Environnement) de Coutières, dans le Pays de Gâtine, essais qui ont permis de valider les premiers résultats.

Aujourd’hui, Lanatural dispose donc d’un produit performant dont les caractéristiques le positionnent d’ores et déjà comme le concurrent direct de la corne broyée utilisée traditionnellement en horticulture. " Certes, la corne et la laine sont constituées d’une substance identique, la kératine. Mais contrairement à la corne, la laine renferme aussi du potassium. D’où un produit plus équilibré pour une utilisation horticole ", souligne Benoît Michenot qui indique qu’à terme Granulana devrait permettre l’émergence d’une gamme complète de produits. Ces granulés, qui arrivent sur le marché, sont d’autant plus intéressants que leur procédé de fabrication, qui comporte deux étapes, est relativement simple. Pour autant, l’équipe de Lanatural compte déjà 7 personnes, dont trois en insertion professionnelle. " A terme, nous pourrions être une quinzaine ".

Logique de développement durable pour une démarche territoriale

Par conséquent, la laine semble avoir un bel avenir devant elle dans cette région, d’autant plus que les autres filières proposées par Valagro ne sont pas abandonnées, bien au contraire. En effet, plusieurs opérateurs réfléchissent déjà à leur développement. Résultant d’une véritable démarche territoriale, l’ensemble de ces projets visant à transformer la laine en différents produits s’inscrit avant tout dans une logique de développement durable. " Nous ne travaillons qu’avec deux bassins de production, Poitou-Charentes et le Limousin, d’où des transports de la laine limités ", insistent les responsables de Lanatural. Qui plus est, cette petite entreprise dispose d’un système de traçabilité de la matière première qui lui permet de savoir d’où provient la laine, ce qui représente une garantie supplémentaire quant à la qualité des produits développés.

BE France numéro 191 (27/04/2007) – ADIT / ADIT – http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/42515.htm

Partagez l'article

 



      

Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz