Enerzine

L’Antares H3, prochain planeur à piles à combustible

Partagez l'article

Le Centre aérospatial allemand travaille en collaboration avec Lange Aviation au développement de l’Antares H3, le digne successeur du DLR-H2 (et du 20E), qui reste le premier aéronef piloté, capable d’effectuer un vol complet à partir de piles à hydrogène embarquées.

L’Antares 20E est un planeur motorisé à décollage autonome et à propulsion électrique qui est produit en série depuis 2004. L’hydrogène est transformée en énergie électrique par l’intermédiaire d’une réaction électrochimique directe et non avec de l’oxygène comburant, extrait de l’air environnant. La réaction produit uniquement de l’eau.

L’Antares H3 fera l’objet de performances accrues de façon significative par rapport à son prédécesseur. En effet, les promoteurs du projet Antares H3 projettent d’arriver à une autonomie de vol pouvant atteindre 50 heures pour une distance maximale de 6 000 kilomètres. Pour l’Antares H2, ces valeurs étaient respectivement de 5 heures et 700 km. L’appareil aura une envergure de 23 mètres, un poids maximum au décollage d’1,25 tonnes et il pourra transporter des charges utiles allant jusqu’à 200 kilogrammes. L’avion aura recours à quatre réservoirs extérieurs pour alimenter les piles à combustible.

"La pile à combustible alimentant l’Antares rendra les vols neutres en dioxyde de carbone, avec une émission de bruit nettement inférieure à d’autres planeurs motorisés comparables. Elle représente un nouveau jalon dans le domaine de l’efficacité, la transformation de l’énergie sans émissions ", a déclaré le Dr Josef Kallo, responsable des systèmes électrochimiques à l’Institut DLR des techniques thermodynamiques.

L'Antares H3, prochain planeur à piles à combustible

L’institut, situé à Stuttgart, se chargera du montage du système modulaire des piles à combustible et effectuera l’évaluation technique. Lange Aviation Research sera responsable de l’intégration globale et de l’exploitation de l’avion. Dans l’optique d’une commercialisation, les promoteurs du projet prévoient d’effectuer un premier vol en 2011.

"L’efficacité, la dynamique et l’endurance de l’Antares fixent de nouvelles références dans le domaine des systèmes d’aviation. Cela ouvre des applications entièrement nouvelles", a expliqué Axel Lange, directeur général de Lange Aviation Research. Un autre objectif affiché est également de présenter l’Antares H3 à un stade ultèrieur de développement, comme étant un avion sans pilote. Ce drone pourrait alors effectuer de nombreuses tâches, comme par exemple, observer la Terre et réaliser des mesures.

Le projet est soutenu par le Ministère fédéral allemand des Transports, de la Construction et du Développement urbain dans le cadre d’un programme national d’innovation pour l’hydrogène et les piles à combustible.


Partagez l'article

 



    Articles connexes

    Poster un Commentaire

    4 Commentaires sur "L’Antares H3, prochain planeur à piles à combustible"

    Me notifier des
    avatar
    Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
    Tassin
    Invité

    « La pile à combustible alimentant l’Antares rendra les vols neutres en dioxyde de carbone, » Ahahahah!!

    En passant
    Invité

    Oui,si l’Hydrogène est produit à partir d’énergie éolienne,solaire,nucléaire,hydrolique,biomasse…Et non pas avec du Gaz-nat,pétrole ou charbon.

    michel123
    Invité

    que veut dire ce charabia ? Si l’oxygène extrait de l’air n’est pas le comburant , pourrait on savoir d’où il sort ? Si la réaction produit de l’eau c’est bien qu’il y a de l’oxygène quelque part. il manque une précision indispensable à la compréhension de cet article

    ignorantus
    Invité

    Dans la définition de planeur motorisé ily a une limite à 850 kg pour un biplace, et 750 pour un monoplace équipage compris.

    wpDiscuz