L’appel à projets EcoQuartiers a reçu 394 dossiers

Lancé en janvier 2011, l’appel à projets EcoQuartiers semble avoir remporté un succès notable avec 394 dossiers déposés par les collectivités, soit plus du double de l’édition 2009.

Ce second appel à projets s’appuie sur une grille de lecture qui s’articule autour des dimensions "Démarche et processus", "Cadre de vie et usages", "Développement territorial" et "Préservation des ressources et adaptation au changement climatique", se déclinant en 20 ambitions EcoQuartiers qui sont explicitées par les porteurs de projet.

Alors que le palmarès de ce nouvel appel à projets sera annoncé à l’automne 2011, on sait que les 394 projets :

  • sont répartis sur l’ensemble du territoire métropolitain et outre-mer,
  • sont portés par des collectivités de toute taille, illustrant à nouveau le fait que la ville durable n’est pas uniquement un sujet de préoccupation pour les grandes agglomérations. Ainsi, près de 90 dossiers sont présentés par des communes de moins de 2 000 habitants, et environ 180 dossiers concernent des communes de 2 000 à 20 000 habitants.
  • il s’agit en majorité de projets qui ont déjà un pied dans le concret et ont dépassé la phase des études et des projections : plus de 100 projets sont en phase opérationnelle, et 140 en phase pré-opérationnelle.
  • la moitié des projets n’ont pas nécessité d’extension urbaine et portent sur des friches urbaines ou du renouvellement urbain

Des EcoQuartiers récompensés à l’automne 20011

Dans le cadre de cet appel à projets, un processus permettra de lister les projets les plus emblématiques, exemplaires et innovants.

L'appel à projets EcoQuartiers reçoit 394 dossiers

La phase d’expertise des dossiers est en cours et se déroulera jusqu’à la fin du mois de juin. Sur la base des différentes expertises, une commission d’analyse et d’appui se réunira cet été pour établir la liste des projets récompensés.

Le palmarès, annoncé à l’automne 2011, mettra en exergue l’excellence française via un Grand Prix National, et permettra de diffuser les progrès significatifs en matière d’aménagement durable via des prix « Performances écologiques », « Nature en ville », « Qualité du projet et vie de quartier ». Il ciblera également des territoires stratégiques avec des prix spéciaux « Ville moyenne », « Milieu rural » et « Renouvellement urbain ».

Tous ces projets devront avoir adopté une démarche transversale sur les enjeux du développement durable.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz