L’appétit de l’Europe en matière de GNL a explosé

La compagnie Waterborne, spécialisée dans la surveillance et l’analyse des marchés du GNL (Gaz Naturel Liquéfié), a annoncé vendredi que durant le mois de novembre dernier, le volume des importations européennes de GNL avait atteint un nouveau record.

Selon Steve Johnson, président du cabinet Waterborne basé à Houston, l’Europe a importé un volume astronomique de plus de 8,50 milliards de m3, près de 1,5 milliard de m3 de plus que les volumes records précédents à peine deux mois auparavant.

« L’appétit de l’Europe en matière de GNL a explosé », affirme M. Johnson. « Nous pensons que ceci est en partie dû à des températures hivernales exceptionnellement froides. Par ailleurs, les États-Unis n’importent tout simplement pas autant de GNL que ce qui était prévu du fait de la production élevée de gaz de schistes. L’Europe se jette tout simplement sur une grosse partie de ce gaz non affecté. »

L'appétit de l'Europe en matière de GNL a explosé

Ce sont les importations du Royaume-Uni qui ont le plus contribué à l’énorme mois d’importations de l’Europe, indique M. Johnson, d’environ 2 milliards de m3. Ce niveau a également établi un nouveau record pour le plus gros mois d’importation à ce jour pour le Royaume-Uni.

Partagez l'article

 



         

Articles connexes

Poster un Commentaire

6 Commentaires sur "L’appétit de l’Europe en matière de GNL a explosé"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
traction0
Invité
Si le gaz est une solution énergétique à court terme, ce n’est pas renouvelable, sauf pour certains et en quantités limitées, nous n’arrêtons pas de dépenser un quota d’énergies que des millions d’années ont créé, nous allons droit dans le mur, les productions d’énergies renouvelables ne représentent rien ou très peu face aux demandes sans cesse croissantes, non, nous ne passerons pas 2100 à ce train là, et a ce sujet je suis toujours tristement surpris par le gaspillage en “garnitures” lumineuses en ces moments de fêtes, alors que l’on incite le citoyen a consommer moins, une goutte d’eau dans la… Lire plus »
pinzut
Invité

Tout se passe comme prévu, on fonce de plus en plus vite la tête première dans le mur…

trimtab
Invité
Dans son livre ‘C’est maintenant !’ : Jean Marc Jancovici nous dit que nous avons 3 ans pour sauver le monde ! Dans son livre, Lester Brown: ] nous dit que nous sommes ‘On The Edge’. ]Il y a 50 ans Bucky nous disait que la survie de l’humanité aller se “jouer au finish! Sommes nous tous aveugles et sourds, devant tant de ‘verité’, répetée que nous refusons de voir que le ‘Toujours Plus’ est fini, et que nous DEVONS aller vers le ‘nettement moins’ de Jancovici, le ‘plus avec moins’ de BUCKY, ou la ‘mobilisation massive dans l’urgence’ de… Lire plus »
Jackber
Invité
Avis à tout ceux qui ont des amis chez les décideurs politiques. Demandez à remonter le tarif de rachat du biogaz issu d’exploitations agricoles et vous serez surpris de constater qu’on est capables de monter une unité de méthanisation par canton de 1MW environ sans détériorer le bilan carbone si on applique les techniques de SCV () . Ce faisant, et au vu le nombre de cantons Français, il a été établi que cela représenterait l’équivalent de 20 centrales nucléaires sans parler de l’activité économique engendrée. Si le courant est plus cher, il faut le rapprocher des futurs tarifs EDF… Lire plus »
chelya
Invité
Un peu de sérieux, en global la consommation de gaz diminue en Europe et on continue à s’attendre à ce qu’elle diminue. Le GNL a remplacé le gaz naturel classique qui vient des pipelines tout simplement parce que tous les méthaniers qui comptaient vendre du gaz aux Etats Unis n’ont trouvé aucun marché là bas et reviennent brader leur gaz en Europe (vu que les contrats à long terme de Norvege ou de Russie sont tous indexés sur le prix du pétrole il est très facile de vendre en dessous du marché tout en se faisant une marge… tant pis… Lire plus »
Dan1
Invité

Même avec de bonnes lunettes, j’ai du mal à voir la baisse de consommation autrement que conjoncturelle (crise économique). Vision Eurostat : Vision GAZPROM : Vision EUROGAZ : D’après ces amateurs professionnels, le gaz ça va gazer au moins jusqu’en 2030 en Europe.

wpDiscuz