L’Après-Kyoto en discussion à Syracuse

Mercredi s’est ouverte à Syracuse la conférence du G8 consacrée à l’Environnement. Jusqu’à vendredi, les ministres de l’Environnement prépareront la conférence des Nations Unies de Copenhague qui se tiendra en décembre.

Ce sommet vise à formuler des recommandations en prévision de la conférence de l’ONU de Copenhague en décembre prochain. En ligne de mire, un possible accord mondial sur la réduction des émissions de gaz à effet de serre.

Le G8 réunit les ministres de l’Environnement des Etats-Unis, de Grande-Bretagne, de France, d’Italie, du Canada, de Russie, de l’Allemagne et du Japon. A eux seuls, ces 8 pays sont responsables d’environ 40% des émissions mondiales.

Sont également invités à participer aux discussions le Brésil, l’Inde, la Chine, l’Afrique du Sud, le Mexique, l’Australie, la Corée du Sud, l’Egypte et l’Indonésie. L’Europe est représentée par la  Commission européenne, et les deux pays assurant la présidence en 2009 : la République tchèque et la Suède. En qualité d’hôte du sommet de Copenhague, le Danemark participe également aux discussions. Jean-Louis Borloo et Chantal Jouanno sont présents pour le ministère de l’Environnement français.

Outre les questions d’émissions de gaz à effet de serre, la conférence s’attardera sur les questions de biodiversité, et sur les technologies à bas carbone. La France soutiendra notamment la formation d’un plate-forme scientifique intergouvernementale sur la biodiversité, sur le modèle du Giec.

Partagez l'article

 



         

Articles connexes

Poster un Commentaire

avatar
  Souscrire  
Me notifier des