Enerzine

l’Argentine fait fermer une raffinerie Shell

Partagez l'article

Les autorités argentines ont procédé mercredi à la fermeture de la raffinerie Shell, près de Buenos Aires, pour des raisons de non-respect de la legislation environnementale.

Dans un communiqué officiel, le secrétariat d’Etat à l’environnement accuse le groupe pétrolier de pomper sans autorisation 18,4 millions de litres d’eau par heure dans le Rio de la Plata. Selon le communiqué, Shell serait également responsable de pollution du sol. l’entreprise ne pourra reprendre ses activités qu’une fois en conformité avec la législation.

Ce conflit entre le gouvernement argentin et la compagnie pétrolière dure depuis plusieurs années. L’Argentine accuse régulièrement Shell de favoriser les pénuries de gazole, récurrentes dans le pays.

En 2005, le président argentin Nestor Kirchner avait appelé au boycott de la marque suite à une tentative de hausse des prix contrevenant au blocage, en vigueur depuis son élection en 2003.

 
 

Partagez l'article

 



                

    Articles connexes

    Poster un Commentaire

    Soyez le premier à commenter !

    Me notifier des
    avatar
    wpDiscuz