L’Australie en quête d’or gris (lithium)

Anticipant une forte demande de lithium qui devrait tripler d’ici 2020, les compagnies australiennes "Galaxy Resources" et "General Mining" ont formé une alliance pour rechercher de « l’or gris » en Mongolie et au Kazakhstan.

Ensemble, ils se pencheront sur les dépôts de lithium à la fois sur les pegmatites, un rocher chargé de carbonate de lithium, et en profondeur dans les eaux saumâtres des mines de sel. Les deux sociétés vont identifier, explorer, acquérir et développer des sites potentiels de lithium situés dans le bassin d’Ubs, en Mongolie.

Une fois un emplacement de lithium détecté, Galaxy financera les développements ultérieurs après qu’une étude de faisabilité ait validé le projet en termes de rendement et de rentabilité. La société devrait posséder 80 % du site tandis que General Mining en conservera le solde.

Iggy Tan, le directeur général de Galaxy, a indiqué que les futurs projets d’exploration viendront compléter les 68 millions de dollars australiens déjà investis dans les mines de carbonate de lithium du Mont Cattlin et du Jiangsu. D’un coût de 55 millions de dollars australiens, la construction d’une usine de traitement dans le Jiangsu est prévue pour débuter en avril 2010. Elle devrait être opérationnelle d’ici le dernier trimestre de la même année.

L'Australie en quête d'or gris (lithium)

M. Tan estime que l’exploration en Mongolie et au Kazakhstan demeure très attrayante en raison de leur proximité géographique avec les fabricants asiatiques de batteries (Chine, Japon et Corée).

Partagez l'article

 



            

Articles connexes

Poster un Commentaire

2 Commentaires sur "L’Australie en quête d’or gris (lithium)"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Pastilleverte
Invité

de prix du marché … et les réserves dz Li vont s’accroitre “naturellement”

Enealie
Invité

j aimerai connaitre le prix de l ‘action du lithium?

wpDiscuz