Enerzine

L’Australie rejoint le protocole de Kyoto

Partagez l'article

L’Australie crée l’événement à l’ouverture du sommet de Bali, en annonçant son ralliement au protocole de Kyoto.

L’Australie, qui vient de nommer à la tête de son gouvernement le travailliste Kevin Rudd, a signé la ratification du traité international, après 10 ans d’opposition. La délégation australienne a reçu une ovation de la part des délégations.

La capitale de l’Indonésie reçoit depuis lundi 3 décembre et jusqu’au 14 quelques 10 000 délégués de 190 pays.
Tous les regards sont portés sur les négociaters, alors qu’un consensus sur les mesures climatiques doit être pris rapidement. 2009 a en effet été fixé comme la limite à ne pas dépasser pour mettre au point la relève du protocole de Kyoto.

Il faudra en effet deux ans pour ratifier le prochain accord, alors que le protocole de Kyoto prend fin en 2012.

L’accord prévoit notamment une réduction de émissions de Gaz à effet de serres de 5% d’ici à 2012, par rapport aux niveaux de 1990.

Face au revirement australien, les Etats-Unis se retrouvent un peu plus isolés.
"Nous respectons la décision australienne", a déclaré Harlon Watson, chef de la délégation américaine. "Nous ne sommes pas ici pour mettre des bâtons dans les roues. Nous sommes attachés à parvenir ici à une conclusion fructueuse", a-t-il ajouté.


Partagez l'article

 



    Articles connexes

    Poster un Commentaire

    Soyez le premier à commenter !

    Me notifier des
    avatar
    wpDiscuz