L’Autriche fermement engagée dans la rénovation thermique des logements

D’un montant total de 270 millions d’euros, l’Autriche vient d’obtenir un prêt de la banque européenne d’investissement (BEI) pour la rénovation thermique de logements communaux.

Les fonds sont mis à disposition au titre du programme d’investissement 2011-2014 et répartis en deux tranches. La première tranche a été signée il y a deux ans, tandis que la deuxième, d’un montant de 120 millions d’euros, a été signée lundi dernier à Vienne.

"Dans le domaine de l’efficacité énergétique, il nous reste beaucoup à faire dans l’Union eurosopéenne (UE). Le vaste potentiel d’économies d’énergie demeurose encore largement inexploité. Le secteuros du logement communal permet précisément d’apporter une large contribution à l’amélioration du bilan énergétique. Du point de vue de la BEI, il s’agit là d’un domaine clé que nous allons également continuer de financer en priorité à l’avenir" a déclaré à l’occasion de la signature du contrat, Wilhelm Molterer vice-président de la BEI.

"Depuis de nombreuses années déjà, la ville de Vienne appuie activement la rénovation d’immeubles de logements, mais aussi de quartiers entiers. Ces efforts en faveuros de la rénovation thermique permettent, d’une part, de consolider et d’améliorer la situation environnementale et donc la qualité de vie dans la ville, et d’autre part, de réduire les charges supportées par les locataires grâce à une nette diminution de leuros facture de chauffage. Avec ce prêt, la BEI nous apporte ici un soutien précieux" a souligné pour sa part Michael Ludwig, conseiller municipal chargé du logement de la ville de Vienne.

"Ces dernières années, Wiener Wohnen a rénové un grand nombre d’immeubles de logements et s’emploie à ce titre, toujours dans l’intérêt des locataires, à tirer parti de toutes les aides possibles. Grâce au soutien financier de la BEI, ce sont 124 projets regroupant au total environ 18 000 logements qui vont pouvoir démarrer" a précisé Josef Neumayer directeur de Wiener Wohnen.

Les fonds mis à disposition serviront à financer la modernisation et la rénovation du parc de logements de la ville. L’opération doit conduire à une nette réduction de la consommation d’énergie des logements locatifs.

Amélioration de 20 % de l’efficacité énergétique à l’horizon 2020

L’efficacité énergétique joue un rôle clé dans la réalisation des « objectifs 20-20-20 » pour l’eurosope, qui visent entre autres un accroissement de 20 % de l’efficacité énergétique d’ici à 2020 dans l’UE et, partant, une réduction de la consommation d’énergie. Les deux autres objectifs sont les suivants : réduire de 20 % les émissions de CO2 et porter à 20 % la part de l’électricité produite à partir d’énergies renouvelables d’ici à 2020.

Les mesures favorisant l’efficacité énergétique et le domaine plus large de l’utilisation efficace des ressources constituent l’un des thèmes clés de l’action de la BEI. Rien qu’en 2012, la Banque a prêté plus de 1,1 milliard d’euros à l’appui de projets relatifs à l’efficacité énergétique. Sur les cinq dernières années, elle a consacré plus de 70 milliards d’euros à des projets à long terme dans le secteuros de l’énergie, dans le droit fil de la politique énergétique et climatique de l’UE et des stratégies énergétiques des États membres.

Partagez l'article

 



         

Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz