L’Autriche n’a pas de pétrole mais a du solaire

Dépourvue de pétrole, de charbon ou de gaz, refusant le nucléaire, l’Autriche a misé sur les énergies renouvelables, et s’est fait une spécialité dans le solaire où les entreprises du secteur enregistrent des taux de croissance record.

GreenOneTec Solarindustrie, une société qui a démarré ses activités dans un garage à Klagenfurt (Carinthie, sud de l’Autriche) il y a quinze ans pour devenir le premier fabricant mondial de capteurs solaires plats, voit ses capacités de production complètement saturées.

"On a produit 430.000 m2 de capteurs en 2005 et pour 2006, on devrait atteindre 800.000 m2", indique Luc Andreoletti, responsable commercial. Et pour 2007, l’objectif est d’arriver à une capacité de production de 1,5 million de m2. "Car le marché est là", assure-t-il.

La société qui exporte désormais 80% de sa production dans toute l’Europe, a été portée par le marché autrichien, le plus important en Europe pour le solaire thermique (chauffe-eau et chauffage solaires) rapporté aux 8,2 millions d’habitants.

Le parc installé en Autriche atteint plus de 2 millions de m2 de capteurs. L’Allemagne fait mieux avec 5,6 millions de m2 mais pour une population dix fois plus nombreuse.

En Europe, le marché autrichien du solaire thermique arrive en deuxième position derrière l’Allemagne avec 233.000 m2 de capteurs en 2005 contre 950.000 m2, devant la Grèce (220.000 m2) et la France (121.000 m2).

Avec une puissance installée de 2.100 MW, le solaire thermique autrichien compte autant que toutes les centrales hydrauliques installées le long du Danube, souligne Roger Hackstock, responsable du syndicat professionnel Austria Solar.

Une croissance actuellement tirée par le marché des maisons individuelles: 15% sont équipées en solaire thermique en Autriche.

(src : Dépêche AFP – Emmanuel ANGLEYS )
Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz