L’Autriche, numéro 3 dans les technologies solaires

Une nouvelle étude à l’initiative du Ministère de l’environnement montre que les moyens de production de chaleur liés aux technologies solaires présentent en Autriche beaucoup de potentiel. L’étude prévoit en conséquence d’ici 2020 la création de 63000 nouveaux emplois dans cette branche en plein boom.

Actuellement, un tiers des foyers autrichiens se chauffe au gaz naturel russe. Les récents événements politiques ainsi que la fermeture des vannes russes ont renforcé la volonté prise lors de l’engagement européen de 2007, à savoir couvrir un cinquième (34% pour l’Autriche) des besoins européens en énergie naturelle par des sources d’énergies renouvelables d’ici 2020.

Au vu du grand potentiel autrichien des techniques du solaire, le Ministère de l’environnement a donc chargé l’Institut pour les technologies durables (AEE INTEC) situé dans la ville de Weiz de répondre à une étude de marché sur la question. Le résultat attendu de cette étude est que d’ici 2020, le domaine de l’énergie solaire couvre un septième des 34% des ressources d’origines naturelles que s’est fixé l’Autriche dans le cadre de l’engagement pris avec l’Union européenne et empêche parallèlement l’émission d’environ 2,8 millions de tonnes de CO2.

Dans ce contexte, un "Impulsprogramm" (programme d’impulsion) d’un coût de 1,47 millions d’euros va être lancé dans le but de multiplier par 10 la surface actuelle de collecte des panneaux solaires. Ce programme devrait susciter environ 100 millions d’euros d’investissement national supplémentaire la première année et devrait permettre finalement aux clients d’économiser au total près de 170 millions d’euros sur ce type d’énergie.

BE Allemagne numéro 430 (1/04/2009) – Ambassade de France en Allemagne / ADIT – http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/58496.htm

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

avatar
  Souscrire  
Me notifier des