Le 15 août, les tarifs d’électricité augmentent

La Commission de régulation de l’énergie (CRE) a rendu un avis positif concernant la hausse des tarifs d’électricité soumise par le gouvernement. Dès demain, les factures augmenteront en moyenne de 1,9% pour les particuliers.

Cette hausse de 1,9% pour les particuliers (tarif bleu), représente une augmentation de 0,2 centime d’euros TTC par kWh. Pour les clients Entreprises et Collectivités Locales (tarifs jaune et vert), la hausse se monte à 0,3 centime d’euro en moyenne par kWh.

Selon EDF, cette différence s’explique par les "écarts existants entre les différents types de consommateurs".

Autre changement : la Contribution Tarifaire d’Acheminement (CTA), jusqu’iici intégrée au tarif,  figurera désormais de manière séparée sur les factures.

Avis positif de la CRE

La Commission de Régulation de l’Energie a été saisie pour avis le 4 août dernier par les ministres de l’Energie et de l’Economie. Elle a rendu aujourd’hui un avis positif à cette hausse des tarifs.

La CRE a consulté les Distributeurs Non Nationalisés (DNN), EDF et les administrations compétentes et analysé les coûts techniques et la comptabilité générale des opérateurs.

Les barèmes de tarifs de cession de l’électricité des DNN avaient été établis en janvier 2005 sur la base de la « part production » des tarifs réglementés de vente vert et jaune. Cette « part production » étant obtenue en déduisant des tarifs réglementés de vente d’électricité les tarifs d’utilisation des réseaux publics d’électricité et la contribution tarifaire acheminement (CTA), ainsi que les coûts de commercialisation et les frais de gestion tels que déclarés par EDF.

Ces tarifs de cession ont été augmentés de 8% en moyenne le 16 août 2008, indique la CRE. Ils sont aujourd’hui revalorisés pour "prendre en compte la mise à jour de la structure des coûts de production sous-jacente, c’est-à-dire de la relativité des coûts de production correspondant à chaque poste horo-saisonnier des tarifs. Cette mise à jour concerne aussi la structure des tarifs réglementés de vente sur lesquels la CRE est également saisie", précise la Commission.

Sur la base des données comptables fournies par EDF sur l’année 2008, la CRE estime que le niveau des tarifs de cession envisagé est très inférieur au coût complet de production de l’énergie correspondante. De ce fait, elle indique que "malgré la hausse des tarifs de cession envisagée, la marge de l’activité de fourniture aux tarifs réglementés de vente des DNN reste le plus souvent trop élevée."

Elle approuve toutefois la hausse des tarifs, jugeant qu’elle "permet de tendre vers [un] objectif" de rattrapage des coûts complets de production, et émet, sans surprise, un avis favorable au projet d’arrété.

Elle recommande en outre qu’une évolution des tarifs de cession soit appliquée deux fois par an, ce qui permettrait selon elle d’augmenter ces tarifs sans imposer une hausse trop importante aux DNN.

La CRE rapporte par ailleurs que les DNN ont exprimé leurs regrets qu’une concertation préalable approfondie n’ait pas été menée, "en raison des conséquences potentielles que peut engendrer une évolution en structure des tarifs de cession".

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

4 Commentaires sur "Le 15 août, les tarifs d’électricité augmentent"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Pierre25
Invité

Augmentation oui, si cela est raisonnable, pour développer et sécuriser les moyens de productions, pour prolonger la vie des centrales nucléaires, pour améliorer le réseau de distribution, pour le CE EdF !!!….mais si c’est pour payer l’imposture eolienne avec un achat par EdF à 0.85 E/kw alors que le coût moyen de production Kw par EdF est de 0.028 E/kw…..alors c’est inadmissible.

Babasse
Invité

Et bien non c’est pour une fois pas la faute à l’eolien, déja pris en compte dans la cspe, comme la cogénération des industriels, la péréquation tarifaire et autres. Etonnant par contre la rapidité d’application, entre la déclaration du PDg d’EDF, la déclaration de Lagarde, la consultation de la CRE, la publication du JO, l’application sur les factures. Pfiou chapeau l’efficacité en plein mois d’aout ! Comme si il fallait que ca passe avant la rentrée… moi je m’en fout je suis chez enercoop, je paie deja plus cher 😉

[ylt]
Invité

Il faut arrêter de casser du sucre sur le dos de l’éolien, surtout en avançant des chiffres faux, dans une unité incorrecte (on parle d’énergie ici, pas de puissance!): L’éolien est racheté 8ct/kWh et non 80! En revanche c’est le solaire photovoltaique qui est racheté presque 60ct/kWh. Quand on sait qu’une éolienne met moins d’un an à compenser énergétiquement sa fabrication (i.e produire l’énergie nécessaire à sa fabrication, installation, maintenance et démantèlement), contre 3 à 5 ans pour le photovoltaique, il ne faut pas se tromper de cible!!

Claude germain
Invité
Techniquement qui pourrait me donner une source sure sur les droits d’EDF en France .EDF est ‘elle une société privée soumise à la concurrence en TOUTE LÉGALITÉ. Si demain je me met à vendre des appareils autonomes produisant du courant électrique rendant les maisons autonomes électriquement ,est ce qu’ EDF même si il n’a plus son monopole à le droit de m’attaquer pour concurrence et perte de revenus ???ce qui pour moi serait parfaitement illégal ??? Une société Française vient d’être menacée par EDF voulant vendre cette fois çi des petits appareils indépendants réducteur de consommation .Appareil étant branchés APRÈS… Lire plus »
wpDiscuz