Le 1er débat national sur la transition énergétique aura lieu jeudi

C’est confirmé ! Le conseil national du débat sur la transition énergétique, tiendra sa première réunion le jeudi 29 novembre à 15h qui sera consacrée à la discussion de la Charte du débat national et du calendrier des travaux.

Constitué de 7 collèges, le conseil national rassemble les représentants des organisations syndicales, des représentants des employeurs, des ONG environnementales, des associations de consommateurs et chambres consulaires, des élus locaux, des parlementaires et des représentants de l’État.

Il est donc l’instance qui fixera les orientations du débat national et organisera la formulation des recommandations qui serviront de base à la future loi de programmation pour la transition énergétique.

Le comité de pilotage du débat national est chargé de la promotion du débat national afin que le plus grand nombre de citoyens y participent. Il sera également le garant du pluralisme et du respect des règles de la Charte.

Il réunira au final :

Delphine Batho : Ministre de l’Écologie, du Développement durable et de l’Énergie
Jean Jouzel : Président de la Société Météorologique de France et Vice-président du GIEC depuis 2002
Anne Lauvergeon : Ancienne Présidente du directoire d’Areva (2001 à 2011)
Georges Mercadal : Ancien Vice-président de la Commission nationale du débat public
Bruno Rebelle : Consultant et ancien responsable de Greenpeace
Michel Rollier : Ex-dirigeant du groupe Michelin
Laurence Tubiana : Directrice de l’Institut du développement durable et des relations internationales (IDDRI)

Laurence Tubiana a été désignée comme étant la facilitatrice des échanges.

Le comité des experts sera présidé par Alain Grandjean (Economiste promoteur en France de la taxe carbone)

Le secrétaire général opérationnel du débat sera confié à Thierry Wahl (Inspecteur général des finances)

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

11 Commentaires sur "Le 1er débat national sur la transition énergétique aura lieu jeudi"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Dan1
Invité

Ben sur Enerzine, il a déjà commencé depuis longtemps ! Comme vous le voyez nous sommes parvenu à un accord : la transition c’est pour bientôt, ça va coûter des milliards et il faudra toujours plusieurs sources d’énergie. Reste seulement à régler deux ou trois bricoles : combien on va consommer d’énergie, qu’est-ce qu’on va utiliser comme source d’énergie, qui va payer. Une certitude tout de même, le débat est électrique car on a peu parlé du reste.

mamouth
Invité

Un comité de pilotage avec Anne Lauvergeon, on peut suspecter de base un parti-pris pro-nucléaire ! Rappelons que nombre d’ONG (ex: Greenpeace) ont refusé de participer à ce débat et de servir ainsi de caution environnementale.

O.rage
Invité

Refuser un débat parce qu’il y a un ou deux “pro” (au moins 2 négationnistes de moins, je dirais), c’est ça le débat? C’est beau la démocracie par les anti-nucléaires, basée sur les préjugés et le pouvoir de l’ignorance et de la peur non fondée.

trimtab
Invité

Mais avec…… ” Le comité des experts sera présidé par Alain Grandjean (Economiste promoteur en France de la taxe carbone)….”, qui, en complice de Jean Marc Jancovinci, ne donne pas généralement dans ‘la langue de bois’, ni ‘d’asservissement au lobbies’ sur ces questions là ! Le débat risque d’être animé et quelques uns pouront y laisser quelques certitudes pour de pas dire des ‘plumes’, quand il sortira ses griffes ‘c’est la fin de l’énergie pas cher……!’ trimtab

Tassin
Invité

Un gouvernement qui organise un débat que la transition énergétique et qui défend un projet d’aéroport supplémentaire c’est très fort! Enfin, ils sont pas à une contradiction près au PS.

Bachoubouzouc
Invité

“Enfin, ils sont pas à une contradiction près au PS.” Plus que les écologistes, qui nous parlent de démocratie pour le nucléaire quand ça les arrange et qui s’enchainent aux arbres et jettent des pierres sur les CRS lorsque le vote populaire ne va pas dans leur sens ? Les écolos sont vraiment les êtres les plus faux-culs de la terre.

O.rage
Invité

Représentants énergétiques (français…) Il faut vraiment que vous améliorez votre recherche documentaire, Wikipedia : “Anne Lauvergeon… mandats sociaux… membre du Comité pour l’Éthique, l’Environnement et le Développement durable de GDF Suez… admin chez Total” Le tout avec une vraie formation en physique et en énergétique… Et encore cela ne concerne qu’une des personnes du comité et ce sont des qualités que l’on ne retrouve que très rarement chez les ONG environnementales (apparemment anti-démocratie vue la prise en otage du débat) Vous êtes vraiment écolo (“contre le charbon”) ou c’est pour la forme?

Kevon
Invité

Dans le genre contradiction : rappelons-nous l’accord de coopération commerciale sur le nucléaire civil qu’avaient signés M. Sarkozy et M. Khadifi jusqu’en octobre 2010. 6 mois après M. Sarkozy menait une coalition militaire pour faire tomber le dirigeant libyen (en mars 2011) On a les contradictions qu’on mérite…

Kevon
Invité

Sur le projet ND-Landes, je suis d’accord : pas assez de concertation. Mais cela sort du champs du débat national sur l’énergie, dont nous parlons.

Tassin
Invité

Ben non on est en plein dedans : quels moyens de transport donc quelles énergies pour demain?

Dan1
Invité

Pour la route, le point de vue de JMJ sur la préparation du gouvernement au débat : C’est pas très tendre, mais il est bien possible que pas mal de politique découvre la caractère hyper stratégique du secteur de l’énergie. Et nous n’avons pas de problème avec les combustibles fossiles qui composent l’essentiel de notre mix énergétique puisque on arrête pas de parler de l’électricité !

wpDiscuz