Le Brésil créé son pôle de compétitivité pour l’éthanol

Les APL (Systèmes Productifs Locaux) sont des clusters mis en place au niveau gouvernemental pour favoriser l’expansion de pôles locaux de compétitivité. Ils rassemblent sur un même territoire des institutions publiques et de recherche avec des entreprises ayant des spécialisations communes ou complémentaires. Mis en place en 2004, le pôle national pour l’ alcool coordonne les actions et définit des stratégies dans le domaine de l’utilisation des différentes sources d’énergies propres, comme l’éthanol, le biodiesel ou la biomasse.

L’ "APL Alcool", situé à Piracicaba dans l’Etat de São Paulo, vise à renforcer la filière éthanol par la diminution des coûts, la hausse de la productivité et de la qualité finale des produits. Cet APL regroupe des acteurs de l’industrie énergétique et de la recherche : le groupe Cosan (17 usines de production de sucre-alcool), Copersucar (5 usines sur les 29 du groupe), le Syndicat local des Industries chimiques et celui des Industries métallurgiques, le Centre de Technologie de la Canne à Sucre et l’ESALQ (Ecole Supérieure d’Agriculture Luiz de Queiroz). Outre la présence des institutionnels locaux, cet APL dispose d’une interface entre les entreprises et les centres de recherche : le Pôle National des Combustibles.

L’expérience de l’APL Alcool n’est pas isolée au Brésil, puisqu’il existe dans l’Etat du Rio Grande do Sul un APL Bioénergie, qui se positionne en première ligne dans le biodiesel. Au titre des entreprises participantes, l’APL intègre Petrobras, le groupe Ipiranga, la CGTEE (Compagnie de Production Thermique d’Energie Electrique), la Compagnie Sulgás et la CEEE (Compagnie d’Energie Electrique de l’Etat du Rio Grande do Sul). Conjointement aux autorités gouvernementales locales, 19 Universités et centres de recherche, dont l’Embrapa, sont parties prenantes de l’APL Bioénergie.

 
http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/34646.htm
Cette information est un extrait du BE Brésil numéro 83 du 20/07/2006 rédigé par l’Ambassade de France au Brésil. Les Bulletins Electroniques (BE) sont un service ADIT et sont accessibles gratuitement sur www.bulletins-electroniques.com
Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz