Le Brésil reprend le chemin du nucléaire

Le Conseil National de Politique Energétique brésilien (CNPE) a approuvé la construction de la centrale Angra 3 à huit voix contre une, celle du représentant du Ministère de l’Environnement.

Si tout se passe comme prévu le réacteur entrera en opération en 2012-2013. Dans l’immédiat le projet doit encore obtenir trois licences : une licence préalable et une licence d’installation, toutes deux concédées par le Ministère Environnement, et la licence nucléaire octroyée par la Commission Nationale de l’Energie Nucléaire (CNEN).

En outre, Eletrobras étudie l’implantation de 4 à 8 réacteurs supplémentaires. Un scénario bas, à l’horizon 2030, table sur 4000 MW supplémentaires d’origine nucléaire.

Le scénario haut, anticipant une croissance économie plus forte, suggère l’implantation de 8000 MW supplémentaires. La priorité est la construction d’une usine au Nordeste dans l’Etat de Sergipe ou celui d’Alagoas (foz do Rio Sao Francisco ou Rio Xingo). Les autres régions étudiées sont : le bas Rio Tietê (proche de la division entre les états de Sao Paulo et du Mato Grosso du Sud), Rio Grande (Sao Paulo – Minas), foz do Rio Doce (Espirito Santo)

BE Brésil numéro 102 (3/07/2007) – CenDoTeC / Ambassade de France au Brésil / ADIT – http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/43465.htm
Partagez l'article

 



      

Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz