Le Brésil va moderniser ses réseaux électriques

La Banque européenne d’investissement (BEI) va prêter 90 millions d’euros en vue de l’extension et du renforcement des réseaux d’électricité détenus par EDP-Energias do Brasil (EDB) dans les États de São Paulo et Espírito Santo.

Le projet porte sur deux années du programme d’investissement pluriannuel d’EDB qui couvre la période 2008-2012. Ce programme a pour but d’élargir et de renforcer les réseaux de distribution d’électricité, de préserver et d’améliorer la qualité de l’offre et de réduire les pertes en ligne dans les zones de concession gérées par l’entreprise, qui sont situées dans les États de São Paulo et Espírito Santo (sud-est du Brésil). Ces deux États comptent une population de quelque 8 millions d’habitants et EDB y approvisionne 2,7 millions de clients en électricité.

Les aménagements d’extension et d’amélioration des infrastructures concerneront des lignes électriques aériennes, des câbles souterrains, des sous-stations et d’autres composantes.

La BEI accorde ce prêt dans le cadre de l’actuel mandat régissant ses activités de prêt en Amérique latine et en Asie (ALA IV), qui couvre la période 2007-2013. En vertu de ce mandat, la BEI dispose d’une enveloppe de 3,8 milliards d’euros au maximum, qui peut être utilisée pour financer des opérations contribuant à l’atténuation des changements climatiques ou pour appuyer la présence de l’UE dans ces régions par le biais d’investissements étrangers directs et de transferts de technologie et de savoir-faire.

« Le projet est un excellent exemple de collaboration autour d’intérêts communs partagés par l’UE – et la BEI, son bras financier – et l’Amérique latine. Ce prêt contribuera notamment au développement des régions concernées puisqu’il permettra de financer des infrastructures de base afin de répondre à la demande croissante d’électricité. En outre, EDB étant une filiale d’Energias de Portugal, cette opération confortera également la présence d’une entreprise de l’Union européenne sur le marché brésilien. Ces deux objectifs s’inscrivent dans le droit fil de la politique de prêt de la BEI en Amérique latine. » a souligné M. da Silva Costa le vice-président de la BEI.

Partagez l'article

 



            

Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz