Le cadmium interdit dans les matières plastiques

L’Union Européenne va interdire la présence de cadmium dans les bijoux, les matières plastiques et les baguettes de brasage à partir du mois de décembre 2011.

Des concentrations élevées de cadmium, qui est une substance nocive, ont été relevées dans certains articles de bijouterie, en particulier les bijoux d’imitation importés. Les consommateurs, et notamment les enfants, risquent d’être exposés au cadmium par voie cutanée ou par succion. La nouvelle disposition interdit l’utilisation de cadmium dans tous les types de bijoux, à l’exception des bijoux anciens.

L’interdiction porte également sur le cadmium présent dans les matières plastiques et dans les baguettes de brasage, qui sont utilisées pour assembler des matériaux dissemblables, car les vapeurs qui se dégagent lors du brasage sont extrêmement dangereuses en cas d’inhalation.

« C’est une bonne nouvelle, pour les consommateurs, comme pour l’industrie, qui a déjà mis au point des substituts de cette substance. Cela prouve, une fois de plus, que REACH joue un rôle essentiel dans la protection de la santé publique, et que le niveau de cette protection est élevé » a déclaré Antonio Tajani, vice-président de la Commission européenne chargé de l’industrie et de l’entrepreneuriat.

L’interdiction garantit une meilleure protection des consommateurs de l’UE contre l’exposition au cadmium, et réduira la pollution de l’environnement par le cadmium. Elle sera adoptée sous la forme d’une modification du règlement REACH**.

La nouvelle mesure interdit le cadmium dans tous les produits en matière plastique et encourage la valorisation des déchets de PVC en vue de leur réutilisation dans un certain nombre de produits de construction. Le PVC étant un matériau recherché qui peut être valorisé plusieurs fois, la nouvelle mesure autorise la réutilisation du PVC valorisé contenant de faibles concentrations de cadmium dans un nombre limité de produits de construction, sans danger pour la santé publique ou pour l’environnement.

Afin d’informer correctement les consommateurs, les produits de construction fabriqués à partir de ce PVC valorisé qui seront commercialisés porteront un pictogramme spécifique.


Bon à savoir :

Le cadmium est une substance cancérogène, de surcroît toxique pour le milieu aquatique. En 1988, le Conseil Européen a adopté une résolution concernant un programme d’action pour lutter contre la pollution de l’environnement par le cadmium. Le cadmium était autrefois utilisé comme colorant ou stabilisant dans certains articles en matière plastique.

Au sein de l’UE, il est interdit dans un certain nombre d’articles en matière plastique depuis 1992, mais il restait autorisé dans certains PVC rigides faute de produits de substitution sur le marché à l’époque.

Des substituts étant à présent disponibles, l’industrie européenne du PVC a décidé d’éliminer progressivement le cadmium dans tous les PVC, dans le cadre d’un programme dénommé «Vinyl 2010». L’utilisation du cadmium dans les piles et accumulateurs et les produits électroniques fait l’objet de restrictions depuis 2004.

** La nouvelle interdiction sera énumérée à l’annexe XVII du règlement REACH [règlement (CE) n° 1907/2006 concernant l’enregistrement, l’évaluation et l’autorisation des substances chimiques, ainsi que les restrictions applicables à ces substances].

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

2 Commentaires sur "Le cadmium interdit dans les matières plastiques"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Catalan
Invité

j’espère que le telluride de cadnium ne sera pas oublié par cette interdiction. attention aux usines qui s’implante en france pour produire des panneaux PV qui seraient interdits à l’importation, alors qu’en étant fabriqués sur place l’administration semble ne pas vouloir s’y intéresser !

Gerard
Invité

quand on connait tous les dangers des métaux lourds ..0 voir : La prévention des risques chimiques des métaux et composés métalliques :

wpDiscuz