Le catamaran solaire prépare son tour du monde

Le plus grand bateau solaire du monde entamera son tour du monde en 2010. Ses concepteurs et futurs skippers ont présenté le nouveau visage de leur catamaran de 30 mètres de long.

« PlanetSolar était un rêve, aujourd’hui c’est un projet concret, les premiers éléments du plus grand bateau solaire du monde jamais construit prendront forme avant la fin de l’année », explique enthousiaste Raphaël Domjan.

Et le neuchâtelois d’ajouter : «nous voulons être les Philéas Fogg du XXIe siècle. Mais au-delà du rêve de Jules Verne, notre projet se veut résolument au service de l’humanité et de l’environnement, afin de dépasser les possibilités offertes par les énergies fossiles, dites conventionnelles ».

Le support de ce futur exploit est un catamaran de 30 mètres de long supportant 470 m2 de panneaux solaires photovoltaïques. Actuellement en construction dans le nord de l’Allemagne, le bateau jouit d’un nouveau design. Le plus grand bateau solaire du monde bénéficiera de "proportions impressionnantes", selon ses concepteurs, tout en étant silencieux et propre.

Raphaël Domjan sera le co-skipper du bateau, aux côtés du célèbre marin français Gérard d’Aboville.

« Lors de notre tour du monde, nous devrons gérer l’énergie que la nature mettra à notre disposition, explique encore Raphaël Domjan. Nous devrons constamment optimiser notre route et notre vitesse en fonction de l’ensoleillement et de la prévision météorologique à moyen terme »

Le premier tour du monde solaire se déroulera d’est en ouest, sur une route équatoriale, dès 2010. Les deux navigateurs de PlanetSolar traverseront l’océan Atlantique, le canal de Panama, l’océan Pacifique, l’océan Indien et enfin le canal de Suez, pour rallier la Méditerranée.

Pour promouvoir le projet PlanetSolar et le développement durable, une exposition itinérante sous la forme d’un Village « PlanetSolar » accompagnera le premier tour du monde à l’énergie solaire. Après un ‘roadshow’ avec le village qui passera par la Suisse et l’Europe dès l’été 2009, le bateau fera escale dans des villes comme Monaco, Marseille, Paris, Dubaï, Abu-Dhabi, Hong Kong, Shanghai, Hambourg, New- York, San Francisco.
 
PlanetSolar prépare son tour du monde

L’inauguration du Village s’effectuera à Yverdon-les-Bains au printemps 2009. Puis, une tournée promotionnelle en Suisse et en Europe (avril – septembre 2009) sera effectuée. PlanetSolar réunit désormais une équipe internationale composée de physiciens, d’ingénieurs, de constructeurs navals et de différentes personnalités.

« Les technologies et les connaissances permettant de vivre en harmonie et durablement avec la nature sont aujourd’hui disponibles, nous devons montrer au monde que ces solutions existent et sont performantes, fiables et économiquement viables. La réalisation de projet ambitieux comme PlanetSolar est probablement une des meilleures opportunités pour faire avancer la protection de notre environnement, tout en faisant rêver  », résume Raphaël Domjan.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

7 Commentaires sur "Le catamaran solaire prépare son tour du monde"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
trimtab
Invité

Ils ont oubliés des ‘ailes’ (wingsails) !!!!Les australiens y sont depuis quelques années http://www.solarsailor.com     et n’ont pas oublié les ‘ailes’………………..                            Ni des  scandinaves ;                 trimtab                                                                                                                      

Momo
Invité

Le projet est SUISSE , le promoteur est de Neuchatel …. le bateau est construit en Allemagne ! En fait seul D’Aboville est Francais …. Et ce catamaran n’a pas  de voiles car il est a moteur ( electrique ) + helice …. Donc il n’aura pas besoin de vent ( mais d’une reserve de ” quelquechose ” pour alimenter eventuellement une pile a combustible en cas d’absence prolongee de soleil ….. ou de danger a fuir le + vite possible  ! )   Cordialement

naratai
Invité

Si ils souhaitent prouver les capacités du bateau, il vaut mieux eviter les voiles. Le tour du monde a la voile on sait que c’est faisable

Fabrichio
Invité
Si on fait un rapide calcul, on se rend compte que le bateau pourrait avoir un moteur de 88 CV (7m2/kW, ce qui largement faisable!)Ce projet a donc toutes les chances de réussir son pari s’il bénéficie de l’ensoleillement adéquate! Reste à gérer la ressource, les nuits, les courants marins…Il est clair que ce genre d’application verra de nombreuse amélioration, surtout si on imagine que les toiles de voile peuvent supporter des films photovoltaiques qui seraient suffisamment résistant pour être affalé sous le vent, et hissé …. le solaire pourrait alors occuper des surfaces plus qu’importantes!!!  imaginez un spi PV!! le… Lire plus »
benkebab
Invité
@ Momo: “Et ce catamaran n’a pas  de voiles car il est a moteur ( electrique ) + helice”Merci Momo j’avais compris! Je rejoignais juste l’avis de trimtab en disant qu’un système supplémentaire comme celui disponible sur le projet australien aurait permis d’éviter la panne sèche en cas de temps trop nuageux@Naratai: bon ok en parlant de voiles j’ai semé le doute. Je me range du côté de trimtab sur la terminologie, parlons plutôt d’ailes. A ma connaissance personne n’a fait le tour du monde avec un engin comme ça => “Lors de notre tour du monde, nous devrons gérer… Lire plus »
Momo
Invité

Oui , mais ce sont des Suisses !  Prudents et meticuleux …. une  chose a la fois , pas de precipitation !  Si c’est bon , on verra comment l’ameliorer …. ou alors on laisse faire aussi les autres , nous on s’occupe deja de ce truc-la , et c’est deja pas mal , non ?   cordialement

Casamance
Invité

Encore la Suisse: entre avion solaire et bateau solaire? Qu’attendons nous en France pour faire de même???? Alors De Kersauzon,et les avionnneux ?????

wpDiscuz