Enerzine

Le Centre Hospitalier de Périgueux se chauffe au bois

Partagez l'article

Le Centre Hospitalier de Périgueux et Cofely ont inauguré le 20 décembre 2011 une nouvelle centrale biomasse à destination du Centre Hospitalier de Périgueux (CHP), dont l’objectif prioritaire était d’intégrer les trois dimensions du développement durable.

Tout d’abord, la dimension environnementale : le recours à la biomasse permettra en effet d’éviter le rejet dans l’atmosphère de 8 000 tonnes de CO2 par an. Le bois utilisé pour alimenter les deux chaudières biomasse est un mélange composé notamment de plaquettes forestières. Au total, 11 000 tonnes de bois par an seront nécessaires à la production énergétique du CHP.

Ensuite, l’ajout de la dimension sociétale : avec la mise en place d’une plateforme à proximité du CHP, le mode d’approvisionnement du bois contribue de façon significative au développement de la filière bois locale. Par ailleurs, 6 collaborateurs de Cofely travaillent à temps plein au Centre Hospitalier pour assurer l’ensemble des prestations.

Et enfin, celle économique : avec un prix du bois plus économique et déconnecté de la volatilité du prix d’une énergie fossile, la filiale de GDF Suez s’est engagée à une meilleure maîtrise des coûts énergétiques.

En 2010, le Centre Hospitalier de Périgueux avait signé avec Cofely un partenariat publicprivé de 22 ans portant sur la conception, la réalisation et l’exploitation d’une centrale de production thermique à partir de biomasse. Cofely a également pris en charge la maintenance de tous les équipements de chauffage et de climatisation de l’établissement.

La production énergétique en chiffres :

  • 2 chaudières bois pour une puissance totale de 5,6 MW
  • Besoins thermiques couverts à 90 % par la biomasse
  • 11 000 tonnes de bois-énergie consommées par an
  • 8 000 tonnes de CO2 économisées par an
  • Appoint et secours au gaz naturel : 8,5 MW
  • Groupe électrogène de 160 Kva pour le secours de production thermique

** L’inauguration a eu lieu en présence de Nicole Klein, Directrice Générale de l’Agence Régionale de Santé d’Aquitaine ; Jacques Billant, Préfet de la Dordogne ; Michel Moyrand, Président du Conseil de Surveillance de l’Etablissement, Maire de Périgueux et Vice-Président du Conseil Régional d’Aquitaine ; Patrick Médée, Directeur de l’Etablissement Yannick Monseau, Président de la Commission Médicale d’Etablissement et Jean-Christophe Allué, Directeur Régional Sud-Ouest de Cofely.


Partagez l'article

 



    Articles connexes

    Poster un Commentaire

    3 Commentaires sur "Le Centre Hospitalier de Périgueux se chauffe au bois"

    Me notifier des
    avatar
    Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
    Tech
    Invité

    bois 5,6Mw appoint et secours Gaz 8,5 Mw ???? secour prod thermique 160kw ?

    filvert
    Invité

    11.000 tonnes de bois pour 612 lits = 18 tonnes de bois par lit !!!! Si on compte bureau et autres salles = 1000 personnes à chauffer à 25°c = 11 tonnes par personne à chauffer cela fait beaucoup ! Il faidrait plutôt penser à isoler !

    Surcouf
    Invité

    Faut pas tout mélanger!!! Y a 13 MWth installé pour la chaleur, les 160kVA sont du secours électrique pour pouvoir refroidir la chaudière en cas d’arrêt d’alimentation électrique du site: faut faire tourner les pompes d’alimentation en eau pour évacuer la chaleur le temps que le combustible en train de bruler dans la chaudière (sur cette taille probablement une chaudière à grille) soit brulé ou évacué. Sinon, elle fond!

    wpDiscuz