Le centre logistique d’Eurocopter se met au solaire

L’investisseur Barjane, également producteur d’énergie renouvelable, a raccordé au réseau une deuxième centrale photovoltaïque** intégrée en toiture, celle de la plateforme Daher / Eurocopter, située sur la ZAC des Florides à Marignane.

Désignée comme la 1ère centrale photovoltaïque en toiture des Bouches-du-Rhône, avec une puissance installée de 1,1 MWc, elle produira à plein régime l’équivalent de la consommation électrique de 2 250 personnes.

Le Leader mondial des hélicoptéristes Eurocopter et l’exploitant Daher avaient mis en route leur plateforme de pièces de rechange dans la ZAC des Florides à Marignane, lorsque la centrale photovoltaïque intégrée à la toiture était raccordée au réseau public de distribution d’électricité. Depuis le 17 décembre 2010, cette centrale a produit ses premiers kilowatts heure.

Cette centrale a été bâtie autour de la technologie solaire dite de "membrane en silicium amorphe". Le complexe d’étanchéité photovoltaïque retenue a été le procédé Derbisolar de la société européenne Imperbel. Ensuite, la conception de cette centrale a permis de maximiser l’éclairage naturel (puits de lumière) du bâtiment où environ 200 personnes y travaillent. Et enfin, l’isolation thermique en toiture a aussi été augmentée apportant un confort supplémentaire à l’exploitant du bâtiment.

La plateforme logistique a été dessinée avec un parti pris paysager, par l’architecte Guy Daher et semble parfaitement adaptée à son environnement. 27 % de la parcelle (soit 27 600 m²) sont aménagés en espaces verts et plantés d’espèces provençales économes en eau, afin de recréer de la biodiversité et aménager des corridors écologiques dans la ZAC. Ce sont donc 350 arbres et 16 000 arbustes qui sont arrosés par l’eau du Canal de Provence pour économiser l’eau potable du site.

La charpente combine bois et béton, deux matériaux dits « durables ». Toutes les façades ont été préfabriquées avant d’être livrées sur le chantier, ce qui a limité les déchets produits sur site. Les façades sont en béton architectural (béton gravillonné) sur une hauteur de 3,60 m et prolongées sur le reste de la hauteur en bardage blanc.

Le chantier a été mené selon la « Charte chantier vert » établie par Barjane pour prévenir toute pollution, limiter les nuisances (bruit, poussière…), maintenir la bonne tenue et la propreté du chantier et de ses abords et gérer les déchets (réduction des volumes, tri et suivi). Ainsi, par exemple, par un jeu d’équilibre entre déblais et remblais, le chantier n’a généré aucune sortie de terres.

Chauffé pour accueillir un personnel nombreux, le centre bénéficie également d’une isolation renforcée (en conformité avec la norme RT 2005) pour optimiser la consommation énergétique.

Des bassins « végétalisés » sont prévus pour assurer l’écrêtement des eaux de pluie tombées sur la parcelle et stocker suffisamment d’eau en cas de sinistres incendies.

"Nous allons multiplier ces centrales photovoltaïques en toiture partout où ce sera possible" affirme Léo Barlatier. "Déjà, quand toutes les toitures des bâtiments de petite et grande logistique du Parc des Bréguières seront couvertes, nous occuperons une place importante sur ce marché très spécifique de l’énergie électrique issue du solaire. Avec une puissance totale installée de plus de 4,5 Mégawatts, équivalente à une consommation annuelle de 7200 habitants, le parc logistique des Bréguières deviendra la plus grosse centrale photovoltaïque intégrée en toiture de France".

Le centre logistique d'Eurocopter se met au solaire

Barjane ambitionne d’installer et d’exploiter 15 Mégawatts-crêtes de centrales photovoltaïques.

** le 1er Juillet 2010, la société Barjane raccordait au réseau public de distribution d’électricité sa première centrale photovoltaïque située en toiture du bâtiment GLS au Parc logistique des Bréguières (VAR).

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

1 Commentaire sur "Le centre logistique d’Eurocopter se met au solaire"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
bruno
Invité

Même si ca paraît modeste comme info, ça fait toujours plaisir de lire ce genre d’article. Energie puisée du soleil et plantations d’arbres et d’arbustes, voilà une ZAC où l’on apporte sa contribution au développement durable. C’est la multiplication de ce genre d’initiative locale qui permettra d’améliorer les choses (ou à défaut d’éviter qu’elles ne se dégradent de trop)

wpDiscuz