Le “charbon vert”, combustible en plein développement

Thermya, une société d’ingénierie spécialisée dans la valorisation énergétique de la biomasse, a annoncé lundi le début des travaux de construction de trois unités industrielles de production de biocoal, (ou charbon vert), intégrant une technologie innovante de torréfaction de la biomasse.

Une première unité est actuellement mise en chantier sur le site d’Urnierta dans le pays basque espagnol, sous la direction du groupe espagnol Lantec, promoteur et réalisateur du projet. Après lui avoir concédé une licence TORSPYD, Thermya accompagne Lantec au niveau de l’ingénierie « process » du projet jusqu’au succès de sa mise en route, dans quelques mois.

« La mise en service de l’installation est prévue pour l’été 2011. Cette unité constitue la première usine de torréfaction de biomasse fonctionnant sur une échelle industrielle en Europe » a indiqué Román Monasterio, Directeur Général du Groupe Lantec.

L’usine fonctionnera en continu 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7. Elle produira 20.000 tonnes de biocoal par an (2,5 tonnes à l’heure), à partir de résidus forestiers locaux auparavant non exploités. La production de biocoal approvisionnera des centrales thermiques au charbon situées à proximité, leur permettant de réduire leur consommation de charbon fossile et par là, leur empreinte CO2, grâce à des opérations de co-combustion associant charbon fossile et biocoal.

Le "charbon vert", combustible en plein développement

Deux unités de production sont également en cours de construction dans le Nord de la France à Mazingarbe, menées par Thermya pour le compte de la société française LMK Energy. Suite au contrat signé en janvier 2011, Thermya va fournir à LMK Energy deux unités TORSPYD de torréfaction de biomasse clés en main pour une capacité totale de production de biocoal de 40.000 tonnes par an. Le biocoal produit par l’usine de torréfaction de Mazingarbe sera conditionné sous forme de pellets ou de briquettes pour approvisionner des centrales thermiques européennes.

Le "charbon vert", combustible en plein développement

« La première unité devrait être opérationnelle dès la fin du 3e trimestre 2011. Nous serons alors la première société française à produire et à commercialiser sur une échelle industrielle du biocoal issu de la torréfaction de la biomasse » a souligné Franck Lavarde, Président et Dirigeant de LMK Energy.

« Ces contrats caractérisent la pertinence de notre technologie et au delà, consacrent l’arrivée du biocoal sur le marché comme combustible vert alternatif au charbon. Nous travaillons actuellement sur le développement de plusieurs projets à l’international mais également en France » a commenté Hervé Chauvin, Directeur Général de Thermya.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

10 Commentaires sur "Le “charbon vert”, combustible en plein développement"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
W@7h!3µ
Invité

Génial ce nouveau produit !!! Du CHARBON VERT !!! Comme d’habitude, un magnifique portait d’un développement industriel… sans avenir… Sans blague !!! => C’est quoi l’EROI sur ce produit ? (parcequ’on est pas sur de l’énergie primaire là…) Quel est le bilan des émissions de carbone issues de la combustion en centrale thermique par rapport à du charbon classique ? C’est quoi l’avantage en thermes de coûts industriels par rapport à un charbon extrait à faible coût sur toute la planète ??? UN PEU DE HAUTEUR SVP  !!!

js
Invité

En effet quel est le bilan de cette filière ? Comment s’effectue la torréfaction du charbon vert ?

Kojema
Invité

Oh oui, que de frustrations à la lecture de cet article. Qu’est ce que la torrefaction ? quels entrants ? déchets ? rendements ? emmissions ? bilan carbone global ? etc.

Kojema
Invité

Un interview du directeur de la société dont il est question (sur un site concurrent, désolé) : La page wikipedia sur la torrefaction biomasse A suivre….

wangfa
Invité

Voici un projet de valorisation des déchets locaux. Quid des coûts totaux d’acheminement ou collecte? Quid du coût de production? Quel sera la filière de distribution? Dans quoi peut être brûlé ce charbon? Quel encrassement, indice de gonflement, quels résidus? Quel est le bilan carbone de tout cela (déjà noté)? Sera ce comme les granulés pour chauffer, victime de leur succès qui conduit à la rupture d’approvisionnement en cas de grand froid? Si j’ai bien compris l’article, le projet n’est pas encore industrialisé et encore moins dans la phase commerce-marketing… Mais, il est destiné à attirer les investisseurs industriels.

Shok
Invité
je ne sais pas comment sa se passe pour cette entreprise mais le “green charcoal” c’est fabriqué en temps normal via un four à pyrolyse qui ne necessite un apport de chaleur qu’a l’initiation après ça tourne tout seul. Par exemple en afrique ça permet de lutter contre la déforestation et d’avoir un charbon de meilleur qualité et qui coute moins cher. c’est un bon moyen pour une entreprise qui produit habituellement beaucoup de dechets en biomasse de les valoriser sur place et donc de transformer des coups de traitement en rentrée d’argent. Après c’est sur qu’en afrique c’est neutre… Lire plus »
Shok
Invité

voici le site de l’ong qui cherche a promouvoir ce systeme

Guydegif(91)
Invité

Biomasse torréifiée: Démarches et pistes EnR intéressantes au vu de la teneur de l’article et des infos trouvées sur les sites Torspyd et Green-Charcoal…..qui semblent taper dans la même source avec approches qq peu différentes en apparence…. A suivre ! puisque 1er site industriel mis en service sous peu…. A+ Salutations Guydegif(91)

Guydegif(91)
Invité
Par ces temps de Fukushima_mania et autre sécheresse_paranoïaesque, et préoccupation des GES pompés dans l’air par les centrales charbon_fossile de nos voisins européens et autres chinois, indiens, australiens et autres….(Rappel: les frontières ne constituent pas une barrière aux GES!!) ces 2 flières BioCoal et BioChar proches tout en étant pas mal différentes quand même au nouveau des débouchés et des process mis en oeuvre, MéRITENT toute notre attention et une visite attentive aux sites web concernés…. Nous avons dans nos régions beaucoup de forêts pas optimalement valorisées, des tonnes de bois_déchets ou bois de seconde classe, ainsi que des taillis,… Lire plus »
Guydegif(91)
Invité

Hormis la reprise de Thermya par Areva, pas de News sur cette filière prometteuse. LMK Energy, silence radio sur Google hormis articles de mi-2011? Quelles sont les News? Bilan société et produit? Cette piste devrait être géniale pour améliorer le bilan des Centrales Charbon, en permettant des mélanges de co-combustion de 50% voire 70% et réduction d’autant des GES ! Pas mal, Non, comme perspectives! Merci à Enerzine de nous faire une réactu sur le sujet. Merci. A+ Salutations Guydegif(91)

wpDiscuz