Le Chili se dote de son 1er centre de R&D dédié aux énergies marines

En présence de la Présidente du Chili, Michelle Bachelet, et du Président de la République, François Hollande, un accord a été signé lundi entre le ministre chilien de l’énergie, le vice-président de l’agence chilienne de développement économique CORFO et le PDG de DCNS.

L’objectif de cet accord est de favoriser le développement au Chili d’un centre de recherche et développement consacré aux EMR appelé MERIC (Marine Energy Research and Innovation Center). La signature de cet accord concrétise ainsi l’engagement du gouvernement chilien en faveur du développement des énergies marines dans le pays, notamment via le soutien financier accordé au centre MERIC.

Premier centre chilien de R&D consacré aux EMR et à vocation internationale, MERIC entend développer la connaissance et l’innovation dans les énergies marines au Chili. Le centre est cofinancé par le ministère de l’énergie chilien, DCNS et Enel Green Power.

DCNS et Enel Green Power ont été retenus en octobre 2014 par la CORFO pour mettre en place MERIC. Le centre travaillera en étroite collaboration avec des universités et des industriels chiliens et conduira des études pour identifier les premiers sites chiliens où pourraient être installées des technologies EMR.

"Le Chili bénéficie d’excellentes conditions naturelles pour le développement des énergies de la mer, sur lesquelles nous devons capitaliser. Nous avons aujourd’hui une formidable opportunité pour développer la recherche dans les EMR et favoriser l’émergence d’une filière industrielle dédiée. L’accord que nous avons signé avec DCNS est un signe de l’engagement du gouvernement chilien pour cofinancer le développement de la recherche appliquée et des technologies EMR dans le pays" a déclaré le vice-président de la CORFO, Eduardo Bitran.

Hervé Guillou, PDG de DCNS, a déclaré quant à lui : "DCNS est fier de contribuer au développement des énergies marines renouvelables au Chili. Le développement de MERIC va permettre, de façon croisée, de renforcer les savoir-faire respectifs des acteurs chiliens et de DCNS en matière de développement de sites et d’adaptation de technologie. Notre ambition est de développer des partenariats de long-terme avec des entreprises et universités chiliennes pour créer un hub dédié à l’innovation dans les EMR au Chili".

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

2 Commentaires sur "Le Chili se dote de son 1er centre de R&D dédié aux énergies marines"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Pastilleverte
Invité

Après avoir vendu des sous marins au Chili, la DCNS leur vend des (techniques) sous marines, comme quoi, l’armement ça peut être “vert” et “soutenable”

trimtab
Invité

“……comme quoi, l’armement ça peut être “vert” et “soutenable”….” Killingry to Livingry……. C’était en avril 2011: Quand on mettra des compétences et des sous de l’armement (Killingry) au service de la vie (Livingry)…… trimtab

wpDiscuz