Le climat affectera les châteaux d’eau asiatiques

Les montagnes sont les châteaux d’eau de la planète et des chercheurs annoncent que le changement climatique va altérer très nettement mais de diverses manières les quantités d’eau et de nourriture dans les principaux bassins des fleuves de l’Asie du Sud- Est.

Sachant que plus de 1,4 milliard de personnes dépendent de l’eau de l’Indus, du Gange, du Brahmapoutre, du Yangtsé et du fleuve Jaune, Walter Immerzeel et ses collègues ont entrepris d’étudier comment le réchauffement climatique affectera à l’avenir les réserves de neiges et de glaces qui alimentent ces bassins en eau douce.

Les chercheurs ont découvert que les eaux de fonte sont très importantes pour les bassins de l’Indus et du Brahmapoutre mais pas autant pour ceux du Gange, du Yangtsé et du fleuve Jaune. Ils indiquent aussi que les bassins de l’Indus et du Brahmapoutre sont plus susceptibles de subir une réduction du débit des eaux de fonte, ce qui pourrait menacer la sécurité alimentaire d’environ 60 millions de personnes.

Bien qu’ils prédisent des changements considérables dans la cryosphère, la part de la surface terrestre où l’eau est sous forme de glace, les auteurs disent aussi que l’impact du changement climatique sur ces bassins des fleuves asiatiques sera probablement moindre que ce qui a été prédit. Immerzeel et ses collègues estiment cependant que la sécurité alimentaire de 4,5 % de toute la population de l’Asie sera menacée par la réduction de l’apport en eau et ils soulignent que le besoin de développer la productivité en eau n’a jamais été aussi important.

« Climate Change Will Affect the Asian Water Towers » par W.W. Immerzeel de FutureWater à Wageningen, Pays-Bas ; W.W. Immerzeel, L.P.H. van Beek et M.F.P. Bierkens de l’Université d’Utrecht à Utrecht, Pays-Bas ; M.F.P. Bierkens de Deltares à Utrecht, Pays-Bas.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

1 Commentaire sur "Le climat affectera les châteaux d’eau asiatiques"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Claudio
Invité

cette information a déjà été dénoncée plusieurs fois par des scientifiques . Tout le monde sait que les fleuves du sous continent indien sont alimentés essentiellement par la mousson . L’eau des fontes n’est que marginale . Elle provient de toute façon de la pluviométrie sur les sommets . Sans pluviométrie sur les sommets , il n’y a pas d’eau des fontes . Or la pluviométrie sur les sommets n’a pas changé au point de modifier la quantité de l’eau des fontes . Cette information , c’est du pipo .

wpDiscuz