Le cluster éolien bourguignon, W4F, a été retenu

Bruno Le Maire, Ministre de l’Agriculture et de l’Aménagement du territoire a annoncé vendredi dernier, la liste des dossiers retenus pour la deuxième vague de l’appel à projets « Grappes d’entreprises* », parmi lesquels figure le cluster éolien Wind for Futur (W4F).

Cette labellisation est la reconnaissance officielle du dynamisme industriel et environnemental du cluster éolien bourguignon, qui compte actuellement un millier de salariés.

« L’appel à projets, lancé en octobre 2009 et mis en œuvre par la DATAR, vise à apporter un renouveau à la dynamique de réseau en s’adressant à un tissu d’entreprises essentiel pour la création de croissance, de richesse et d’emplois », précise le Ministère.

Le soutien financier de l’Etat sur l’ensemble des projets s’élève à 24 millions d’euros.

« L’appui technique que Bourgogne Développement, l’administration, le Conseil Régional, le CETIM, l’UIMM et Windustry France ont apporté au cluster a contribué à cette labellisation », souligne Dominique Legros, Président du cluster, et membre du SER**. Ce dernier explique que « la jeunesse du cluster n’a pas été un frein pour sa labellisation. Certainement parce qu’il s’appuie sur un réseau de PME solidement ancrées depuis plusieurs années sur le territoire, exportatrices et innovantes. »

Parmi les projets du cluster éolien, figurent des recherches sur les procédés et la maîtrise du soudage, du traitement de surface et du process de peinture des mâts, la mise en place d’une soufflerie et d’un banc d’essai, des études sur l’offshore et le petit éolien. Le cluster mène également des actions collectives de promotion sous pavillon France-Bourgogne à l’international. « L’aide à la formation de nos personnels est une autre de nos ambitions que nous réussirons grâce aux organismes de formation. Nous voulons que chaque adhérent puisse, grâce au cluster, améliorer ses performances technologiques et commerciales et renforcer ainsi son activité. L’aide financière que nous recevrons de l’Etat sera utilisée dans ce sens », précise Dominique LEGROS.

* Une grappe d’entreprises est un réseau constitué majoritairement de PME et de TPE, regroupées sur un même territoire et appartenant souvent à une même filière, mobilisé par une stratégie commune et la mise en place d’actions et de services concrets et mutualisés

** Le Syndicat des énergies renouvelables regroupe plus de 500 adhérents, représente un chiffre d’affaires de 10 milliards d’euros et plus de 80 000 emplois. Elle est l’organisation professionnelle qui regroupe les industriels de l’ensemble des filières énergies renouvelables : biomasse (FBE), bois, biocarburants, éolien (FEE), énergies marines, géothermie, hydroélectricité, pompes à chaleur, solaire photovoltaïque (SOLER), solaire thermique et thermodynamique.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz