Le congrès des notaires réalise sa neutralité carbone

Le notariat et la Caisse des Dépôts ont clos hier l’opération de neutralité carbone du 104ème congrès des notaires 2008 par le retrait et l’annulation des crédits carbone achetés pour compenser les gaz à effet de serre émis lors du congrès.

C’est la première fois que le congrès des notaires réalise sa neutralité carbone en cohérence avec le thème choisi pour cette édition : « Développement durable, un défi pour le droit ». Cette manifestation annuelle est un des congrès professionnels le plus importants en France.

L’organisation du congrès (transport, hôtellerie, édition, prestations techniques et restauration) a été adaptée pour réduire les émissions de gaz à effet de serre, ce qui a permis une économie de 300 tonnes de CO2. Pour compenser la part incompressible d’émission (2 400 tonnes de CO2), une contribution additionnelle aux frais d’inscription de 12 € a été demandée à chaque congressiste pour l’achat d’un volume de crédits carbone équivalent, généré par un projet réducteur d’émissions de CO2.

Le notariat a choisi de financer un projet de centrale micro-hydro-électrique au Mato-Grosso au Brésil, région en fort développement et aux besoins énergétiques énormes.

Les crédits carbone achetés (CER), certifiés par les Nations-Unies dans le cadre du protocole de Kyoto, offrent toutes les garanties de réduction réelle des émissions, de transparence et de sécurité de la transaction.

L’association du congrès des notaires, projette de reconduire l’opération en 2009.

* il a réuni plus de 3 200 congressistes et 1200 exposants à Nice, du 4 au 7 mai dernier

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

2 Commentaires sur "Le congrès des notaires réalise sa neutralité carbone"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Consterne
Invité

Ce qui signifie que la seule participation de cette profession, limitée par un numérus clausus à environ 8000 membres, à leur congrès annuel équivaut (en émission de gaz à effet de serre) à la création d’une centrale hydro-électrique au Brésil !

phigoudi
Invité

… mais que dire de cette multitude de réunions – plus ou moins nécessaires- tenues aux 4 coins de la France par les fonctionnaires, les cadres, les professsions médicales… Internet, les videos-conférences, les réunions de groupes par téléphone devraient bien se développer, mais c’est bien moins amusant que de se retrouver dans un bel hôtel avec copains et copines loin de chez soi… Je le sais bien , j’adorais ça ; mais le bilan carbone…

wpDiscuz