Le cours du baril frole les 80 dollars

Le cours du baril de brut a dépassé cette semaine son précédent record historique de 78,77$ le baril.

Le Département américain à l’Energie faisait part d’une nouvelle chûte des stocks de brut, et l’AIE réclamait une réaction de la part des Pays exportateurs de pétrole en vue de répondre à la hausse de la demande mondiale, en prévision de l’hiver.

Réunis à Vienne mardi, le ministres de l’OPEP ont finalement décidé de relever leur production de 500 000 barils par jour à compter du 1er novembre, afin de compenser la baisse des stocks mondiaux.

Les quotas  augmenteront de 1,4 millions de barils par jour, a annoncé l’oganisation, afin de rattraper un dépassement de son plafond de près d’un million de barils/ jour.

Les objectifs de production des pays exportateurs de pétrole passeront donc de 25,8 à 27,2 millions de barils/jour.

Cette annonce n’a pas suffi à enrayer la hausse du cours, puisqu’hier, à la fermeture, New York affichait un cours à 79,91 dollars après avoir dépassé la barre symbolique des 80$ dans la journée.

 
 
 (src : OPEP – AIE)
Partagez l'article

 



         

Articles connexes

Poster un Commentaire

1 Commentaire sur "Le cours du baril frole les 80 dollars"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Clement
Invité

L’ère du pétrole vraiment cher va-t-elle bientôt commencer ?

wpDiscuz